La Lune en 2018: la NASA frustrée par SpaceX

Une fusée Falcon 9 sur sa rampe de lancement.

Une fusée Falcon 9 sur sa rampe de lancement.


6 mars 2017 à 17h39

La compagnie SpaceX a annoncé la semaine dernière — sans qu’on sache trop si c’est réaliste — son intention d’envoyer deux touristes autour de la Lune à la fin de 2018. Les observateurs du domaine rapportent que la NASA est frustrée par cette annonce.

C’est que SpaceX a beau avoir accompli quelques premières pour une compagnie privée, il n’en demeure pas moins que sans les contrats de la NASA, cette compagnie n’existerait pas.

Elle développe actuellement sa fusée Falcon 9 pour mettre en orbite des satellites et sa capsule Dragon pour amener des astronautes sur la station spatiale, mais c’est largement l’agence spatiale américaine qui paie pour ce travail de recherche et développement — avec à la clef, si ça fonctionne, 3 milliards $ de la NASA en contrats pour ravitailler la station spatiale.

En attendant que ça marche, la NASA souhaiterait donc voir SpaceX se consacrer à 100% au développement du projet, plutôt qu’à un éventuel vol lunaire touristique.

Selon le journaliste Eric Berger, bien que la NASA ait officiellement publié cette semaine un communiqué félicitant SpaceX pour son initiative lunaire, officieusement, la patience de l’agence spatiale approcherait de ses limites.

La progression de la fusée Falcon 9 a été marquée par deux accidents majeurs, en 2015 et 2016, et le moment où un premier astronaute devait monter à bord, prévu initialement pour 2017, a été repoussé à 2018.

Quant au projet de colonisation martienne avancé par SpaceX l’an dernier, il a contribué à braquer les projecteurs sur la compagnie et à attirer des investisseurs, mais considérant qu’une bonne partie des fonds devraient de toute façon venir de la NASA, celle-ci aurait apprécié être davantage consultée.

Le patron de SpaceX, le milliardaire Elon Musk, «joue un jeu dangereux», conclut Berger. «En parlant de Mars et maintenant de la Lune, il indique non seulement que sa compagnie n’est pas concentrée sur son plus important contrat, mais qu’elle jongle en plus avec les futurs plans d’exploration spatiale de la NASA.»

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

À la défense du «Right fiers!» des Jeux de Moncton-Dieppe

La musique était l'une des 13 disciplines culturelles, sportives et de leadership des JeuxFC 2017 pour les 13 à 18 ans à Moncton-Dieppe.
«Nos jeunes ont joué et échangé en français... Leur français.»
En lire plus...

20 juillet 2017 à 16h38

Colis haineux à la mosquée de Québec: «répugnant»

Philippe Couillard et Kathleen Wynne à la réunion d'Edmonton cette semaine.
La tuerie de janvier avait été précédée de gestes semblables.
En lire plus...

19 juillet 2017 à 13h22

Le fameux missile de la Corée du Nord: pas encore «nucléaire»?

bombe
Le dernier engin testé serait en mesure de toucher l'Alaska, l'Australie, l'Inde ou la Russie.
En lire plus...

19 juillet 2017 à 12h26

Rencontres francos sur Bell Fibe TV

Mylène Thériault dans Rencontres.
La série met à l’honneur la diversité de la culture francophone à Toronto.
En lire plus...

17 juillet 2017 à 14h08

Il y a traductions et traductions

traduction
Dès que la phrase est plus métaphorique, les choses se compliquent.
En lire plus...

17 juillet 2017 à 14h05

Brampton l’été: à découvrir

Le Wet’N’Wild Toronto a rouvert ses portes en juin avec de nouveaux jeux d’eau pour petits et grands. (Photos: Sandra Dorélas)
La 4e plus grande ville de l’Ontario!
En lire plus...

17 juillet 2017 à 14h04

Aylmer: l’Outaouais aux tendances historiques

Le fameux hôtel British sur la patrimoniale rue Principale du Vieux-Aylmer. (Photo: Maude Poulin)
On entend rarement parler d'Aylmer. C’est pourtant le secteur le plus beau et le plus historique de Gatineau.
En lire plus...

17 juillet 2017 à 14h03

Planification des ressources: le logiciel qui pense à tout

erp
Sept raisons d’adopter un ERP pour votre organisation.
En lire plus...

17 juillet 2017 à 14h02

Bonnes notes pour les robots à l’école

Nao le robot (Photo: Johannes Wienke — Flickr — Creative Commons — http://bit.ly/2sS9ZtF)
Les élèves ont pris plaisir à faire chanter et danser un petit robot.
En lire plus...

17 juillet 2017 à 14h01

Calder, forgeron d’art

CALDER, forgeron de géantes libellules, Gallimard/Musée Soulages, 2017, relié, 28x22 cm, 125 illustrations, 208 p.
À l’honneur au musée de Pierre Soulages près de Toulouse.
En lire plus...

17 juillet 2017 à 14h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur