Immigration: faire face à qui nous sommes

immigration

6 février 2017 à 20h24

Les défis de notre démographie émergente issue d’une forte immigration culturellement diversifiée devraient nous inciter à nous regarder dans le miroir… au-delà de notre pluralisme établi par la Loi sur le multiculturalisme canadien (1988) et la Charte canadienne des droits et libertés (1982).

On est aujourd’hui confrontés aux enjeux d’un multiculturalisme qui dépasse ce que l’on avait imaginé. Les demandeurs d’asile et réfugiés affluent de nombreux pays que nous connaissons peu – où la démocratie n’existe pas – créant un choc inattendu de valeurs entre gens d’ici et d’ailleurs.

Bien sûr les démonstrations de solidarité contribuent aux efforts de sensibilisation, mais les marches de paix suffiront-elles pour enrayer les attitudes racistes, prévenir les gestes haineux et terroristes?

La discrimination existe au Canada. Que faisons-nous pour la prévenir, vraiment l’éliminer? Regardons-nous! Notre société est-elle prête à gérer le grand pluralisme, la liberté culturelle, la valeur de l’inclusion, l’égalité entre personnes de diverses confessions religieuses?

Il est temps de faire face à nous-mêmes, d’évaluer l’impact de l’immigration contemporaine sur l’identité canadienne. On se doit d’être davantage proactifs.

Pourquoi ne pas mener une enquête pan canadienne en collaboration avec les experts terrain (organismes provinciaux et ONG d’aide aux immigrants) dans le but de saisir la portée réelle de notre immigration galopante sur notre vie socio-économique et politique?

Les nouveaux immigrants vivent-ils leur participation citoyenne à part entière? Comprennent-ils l’articulation de notre démocratie occidentale?

Nos employeurs embauchent-ils les nouveaux immigrants incluant les nouvelles immigrantes voilées (voile intégral)? Sont-ils aptes à gérer la diversité culturelle en milieu de travail?

Nos milieux de l’éducation sont-ils outillés pour briser la discrimination à l’égard des jeunes nouveaux immigrants et réfugiés?

Nos services et programmes de santé sont-ils adaptés aux exigences associées à de nombreuses et diverses valeurs culturelles?

Qu’est-ce qu’on attend pour consulter la base, la population, pour se familiariser avec le vécu des nouveaux immigrants à travers le pays? Notre manque de vision alimente notre ignorance et contribue à notre instabilité sociale.

On a besoin plus que jamais de créer de nouvelles approches juridiques, sociales, pour atteindre le développement durable et pacifique. Il est grand temps de se renouveler, d’actualiser nos lois sur l’immigration, de se redéfinir comme société pluraliste.

Cela passe par la connaissance du terrain, de la réalité de l’immigration en terre canadienne…

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

L’humanité dans l’oeil de Yann Arthus-Bertrand

Le réalisateur et le directeur de la cinématographie de Human: Yann Arthus-Bertrand et Bruno Cusa, à l'Alliance française de Toronto le mardi 18 avril.
Yann Arthus-Bertrand, c’est le grand-père qu’on rêverait tous et toutes d’avoir. On s’imagine que le soir, au coin du feu, il nous raconterait les...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h52

Dianne Bos éclaire une guerre centenaire

Dianne Bos: Tranchées, Parc commémoratif canadien de Vimy, France (2014) 72x72cm.
Depuis le 3 avril et jusqu’au 8 septembre prochain, le Centre culturel canadien à Paris accueille l’exposition de l’artiste ontarienne Dianne Bos, intitulée The...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h50

Parlons chanson… avec Luc De Larochellière

Luc De Larochellière (Photo: Panneton-Valcourt)
Au fil des ans et des albums, Luc De Larochellière s’inscrit dans la durée en signant une œuvre qui se démarque tant par ses...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h48

Quand les Autochtones passent derrière la caméra

Kathleen Ivaluarjuk Merritt et Susan Aglukark pratiquent le chant de gorge dans les espaces du Grand Nord.
Quoi de mieux pour comprendre l’histoire, la culture et la créativité des Premières Nations qu’en les faisant passer derrière la caméra? C’est à travers une...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h44

Y a de la joie, y a de la création

Toronto, par Bruno Roux.
Quatre artistes et amis français de Toronto exposent leurs œuvres –des peintures et des sculptures qui éveillent la joie – depuis le 19 avril et jusqu’au...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h42

Le Cuba hors plages vous attend

L'hôtel Los Jazmines.
Selon le bureau du tourisme cubain, 98% des Canadiens qui voyagent à Cuba vont essentiellement dans des centres de vacances tout inclus. «Je rencontre...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h40

Winnipeg, la porte de l’Ouest

Le site historique La Fourche. (Photo: Sandra Dorélas)
On connaît Winnipeg, capitale du Manitoba, pour son équipe de hockey, les Jets, et pour son fameux personnage Winnie l’ourson. Mais Winnipeg, c’est évidemment...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h38

Molière reste d’actualité

Monsieur Jourdain interprété par François-Michel Pellequer.
La troupe des Anciens de l’Université de Toronto s’est attaquée au Bourgeois gentilhomme, les 21 et 22 avril au théâtre George Ignatieff. Mise en...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h36

Pas d’erreur pour les élèves du Collège français

La troupe de «Erreur des pompes funèbres en votre faveur», à l'issu de leur première.
Peut-être que les pompes funèbres se sont trompées sur le nom du défunt, mais le Collège français a eu raison de faire confiance à ses...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h34

La francophonie canadienne a souvent fait bon usage du Sénat

rep-francophoniecanadienne
«Les sénateurs des communautés francophones et acadienne du Canada (CFC) ont souvent mobilisé l’opinion publique sur les questions linguistiques, une tradition qui se poursuit....
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h32

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur