Frànçois and the Atlas Mountains contre les «irascibles»

Francois and the Atlas Mountains

19 juin 2017 à 17h32

François Marry veut voir la France «débarrassée de tous les irascibles»… Le chef du groupe de musique électro-pop Frànçois and the Atlas Mountains nous explique qu’il trouve que les discours politiques sont «répétitifs, lourds et coincés: je veux détourner la gêne ambiante avec la gaieté du rythme et de l’humour».

Un de leurs titres, Apocalypse à Ipsos, fait référence aux instituts de sondages en France.

«J’aime aborder des sujets d’actualité de manière poétique; les paroles, ça met du baume au cœur, c’est réconfortant… mais ça n’aide malheureusement pas les réfugiés», soupire François Marry.

François Marry
François Marry

Armés de leur nouvel album, Solide Mirage, les quatre artistes «engagés» sont produits le 14 juin au théâtre de l’Alliance française de Toronto. Pour leur premier passage en Amérique du Nord, après Montréal, le public torontois s’est montré très réceptif.

De la pop sans frontières

On perçoit des notes et rythmes africains dans la musique du groupe.

La manière du chef de se mouvoir, dans une danse parfois presque transcendante, confirme que l’artiste a construit un lien très fort aux conteurs traditionnels africains lors d’une récente tournée du continent noir.

«On a un gros fantasme de musique africaine. Il y a un lien culturel, et mes influences et idoles sont des artistes africains: ce sont des génies de la musique bien plus que Coldplay ou Radiohead. Ça me fascine!»

Frànçois and the Atlas Mountains, c’est aussi du rock, de la pop et des touches électros avec des instruments traditionnels tels que la batterie, la guitare et le piano, mais aussi un clavier électronique ou un djembé électronique.

Dans Mon cœur mis à nu, le poète Charles Baudelaire disait: «les nations n’ont de grands hommes que malgré elles – comme les familles.» Pour son prochain projet, François voudrait mettre en musique des poèmes de Baudelaire.

Le Grand Dérèglement montre François Marry et Mohammed Okal, un ambulancier palestinien qui danse dans le Palais de justice européen à Bruxelles.

 

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

À la défense du «Right fiers!» des Jeux de Moncton-Dieppe

La musique était l'une des 13 disciplines culturelles, sportives et de leadership des JeuxFC 2017 pour les 13 à 18 ans à Moncton-Dieppe.
«Nos jeunes ont joué et échangé en français... Leur français.»
En lire plus...

20 juillet 2017 à 16h38

Colis haineux à la mosquée de Québec: «répugnant»

Philippe Couillard et Kathleen Wynne à la réunion d'Edmonton cette semaine.
La tuerie de janvier avait été précédée de gestes semblables.
En lire plus...

19 juillet 2017 à 13h22

Le fameux missile de la Corée du Nord: pas encore «nucléaire»?

bombe
Le dernier engin testé serait en mesure de toucher l'Alaska, l'Australie, l'Inde ou la Russie.
En lire plus...

19 juillet 2017 à 12h26

Rencontres francos sur Bell Fibe TV

Mylène Thériault dans Rencontres.
La série met à l’honneur la diversité de la culture francophone à Toronto.
En lire plus...

17 juillet 2017 à 14h08

Il y a traductions et traductions

traduction
Dès que la phrase est plus métaphorique, les choses se compliquent.
En lire plus...

17 juillet 2017 à 14h05

Brampton l’été: à découvrir

Le Wet’N’Wild Toronto a rouvert ses portes en juin avec de nouveaux jeux d’eau pour petits et grands. (Photos: Sandra Dorélas)
La 4e plus grande ville de l’Ontario!
En lire plus...

17 juillet 2017 à 14h04

Aylmer: l’Outaouais aux tendances historiques

Le fameux hôtel British sur la patrimoniale rue Principale du Vieux-Aylmer. (Photo: Maude Poulin)
On entend rarement parler d'Aylmer. C’est pourtant le secteur le plus beau et le plus historique de Gatineau.
En lire plus...

17 juillet 2017 à 14h03

Planification des ressources: le logiciel qui pense à tout

erp
Sept raisons d’adopter un ERP pour votre organisation.
En lire plus...

17 juillet 2017 à 14h02

Bonnes notes pour les robots à l’école

Nao le robot (Photo: Johannes Wienke — Flickr — Creative Commons — http://bit.ly/2sS9ZtF)
Les élèves ont pris plaisir à faire chanter et danser un petit robot.
En lire plus...

17 juillet 2017 à 14h01

Calder, forgeron d’art

CALDER, forgeron de géantes libellules, Gallimard/Musée Soulages, 2017, relié, 28x22 cm, 125 illustrations, 208 p.
À l’honneur au musée de Pierre Soulages près de Toulouse.
En lire plus...

17 juillet 2017 à 14h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur