Des microbes «améliorées» pour réduire la dépendance aux pesticides

Légumes cultivés en serres

Des piments en serres.

Des piments en serres.


21 février 2017 à 9h40

«Nous nous plaisons à dire que nous sommes une entreprise ‘microbiomique’», dit Patrick Ang, directeur général de Metagenom Bio, qui utilise des «communautés microbiennes améliorées» pour aider les producteurs de légumes en serres à stimuler la croissance des plantes, atténuer l’incidence des maladies etréduire leur dépendance aux produits de lutte chimique.

«Nous faisons du séquençage génomique», explique-t-il. «Nous analysons la séquence génétique des communautés microbiennes dans des fermes, prélevons des échantillons et utilisons l’information que nous en tirons pour stimuler la croissance des plantes et les protéger contre les agents pathogènes dès le départ; il s’agit de prévention plutôt que de médication.»

piment3Les solutions microbiennes permettraient aux producteurs de réduire leurs dépenses d’argent et de temps liées aux intrants chimiques, comme les fongicides et autres pesticides, tout en ayant la certitude d’obtenir des récoltes luxuriantes.

En effet, des conditions de croissance saines sont essentielles à l’obtention d’une récolte fructueuse, et les produits chimiques qui favorisent la croissance des plantes et leur résistance aux maladies sont des outils précieux que les agriculteurs utilisent couramment, que ce soit pour produire des cultures ordinaires ou biologiques, à l’intérieur ou à l’extérieur.

Potentiel des serres

M. Ang indique que les solutions microbiennes destinées aux grandes cultures font déjà l’objet de travaux considérables, mais que les solutions destinées aux serres commerciales sont peu étudiées. C’est pourquoi Metagenom Bio se concentre sur ces dernières.

Les méthodes de culture hydroponique, qui sont souvent utilisées dans les serres commerciales, cadrent avec les travaux de l’entreprise en raison de la façon dont l’environnement et les conditions de croissance sont contrôlés dans ces installations. La capacité de mesurer avec précision les communautés microbiennes accroît considérablement l’efficacité de l’élaboration de solutions de précision.

«Les serres représentent un moyen très perfectionné de produire des aliments, mais si un agent pathogène s’immisce dans ce genre d’environnement fermé, il peut dévaster plusieurs générations d’une culture», souligne Trevor Charles, cofondateur et scientifique attitré de la société.

«Il est certain que des mesures de lutte sont nécessaires. Nos produits visent à traiter les plantes par inoculation afin de réduire au maximum la quantité de produits chimiques nécessaire.»

piment4Aide aux agriculteurs

La diffusion d’information et la prestation d’expertise aux producteurs, ou l’aide à la mise en œuvre de stratégies de culture personnalisées sont au cœur des activités de Metagenom Bio.

L’entreprise travaille avec Bioenterprise, un organisme qui soutient le développement des entreprises agrotechnologiques au moyen de son programme de financement de démarrage (financement qui lui vient de l’Agence fédérale de développement économique pour le Sud de l’Ontario).

Les communautés microbiennes ne jouent pas un rôle important uniquement en agriculture. Metagenom Bio œuvre aussi dans l’industrie minière, en mettant au point des solutions qui aident les sociétés minières à surveiller et à assainir les zones contaminées par leurs rejets d’eau acide.

MM. Ang et Charles soulignent que Metagenom Bio est encore au stade de «démarrage» – l’entreprise a été créée en 2014 – mais ils espèrent commercialiser leurs produits très bientôt. Pour l’heure, ils continuent à enrichir leurs connaissances en menant des essais en serre partout en Ontario.

«La capacité de vendre des inoculants et d’aider les producteurs à améliorer leur exploitation agricole est notre objectif immédiat», précise M. Ang. «À partir de là, nous voulons simplement progresser étape par étape.»

piment2

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

TOYOTA YARIS, MODÈLE 2005

3
Modèle 2005. Excellent état intérieur et extérieur. Faible impôt et assurance. Mécaniquement bon et doux pour conduire. Garantie de trois mois disponible. Moteur en forme.
En lire plus...

Un sondage sur la modernisation de la Loi sur les services en français

Levée du drapeau franco-ontarien à Queen's Park l'an dernier.
L’AFO et l’AJEFO travaillent sur les priorités de la réforme de la LSF à proposer au gouvernement.
En lire plus...

24 juillet 2017 à 10h19

Marie-Andrée Vermette, nouvelle représentante de Toronto à l’AJEFO

Me Marie-Andrée Vermette
Elle s'est intéressée aux développements récents concernant le secret professionnel de l’avocat.
En lire plus...

24 juillet 2017 à 10h19

Opioïdes aux États-Unis: huit fois plus d’accrocs que de patients traités

opioides
Des coupes au programme Medicaid pénaliseraient les 2,5 millions d’Américains aux prises avec cette dépendance.
En lire plus...

24 juillet 2017 à 10h18

Quiz : Les Jeux du Canada

jeux-du-canada-28-juillet-13-aout
Vous connaissez les Jeux olympiques, les Jeux panaméricains et les Jeux du Commonwealth. Qu’en est-il des Jeux du Canada?
En lire plus...

24 juillet 2017 à 10h17

De Gaulle au Québec en juillet 1967

André Duchesne, La Traversée du Colbert – De Gaulle au Québec en juillet 1967, essai, Montréal, Éditions Boréal, 2017, 320 pages, 29,95 $.
50e anniversaire du «Vive le Québec libre!» aujourd'hui
En lire plus...

24 juillet 2017 à 9h49

Le Centre francophone embauche deux médecins

Le 555 Richmond ouest (près de Bathurst au sud de Queen). Le Centre francophone occupe tout le 3e étage.
Ses infirmières praticiennes peuvent diagnostiquer des problèmes de santé et poser des actes médicaux.
En lire plus...

21 juillet 2017 à 16h43

L’école franco de Cambridge 2e à la course internationale de robots

Joel Zhang, Andrew Mourcos et Guillaume Fernandes.
Contre des équipes universitaires
En lire plus...

21 juillet 2017 à 16h36

Treize jeunes scientifiques à deux km sous terre

Les 13 élèves de l’école secondaire catholique Père-René-de-Galinée, quelques parents bénévoles, les chercheurs James Pinfold et Ryan Bayes de SNOLAB, ont rencontré le ministre de la recherche, innovation et science de l’Ontario, Reza Moridi (au centre sur la photo), dans les installations souterraines de SNOLAB.
En septembre, ils se rendront en Suisse pour tester leur expérience dans les installations du CERN.
En lire plus...

21 juillet 2017 à 15h35

Le niveau du lac continue de baisser

Le barrage du Long-Sault, à l'Ouest de Cornwall, est l'un des régulateurs du niveau du fleuve St-Laurent.
Ce vendredi 21 juillet, le niveau du lac était de 20 cm de moins que le maximum du 29 mai.
En lire plus...

21 juillet 2017 à 13h46

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur