Andrée Lacelle, poète lauréate d’Ottawa

Andrée Lacelle, poète lauréate et monument des lettres franco-ontariennes. (Photo: Nancy Vickers)

Andrée Lacelle, poète lauréate et monument des lettres franco-ontariennes. (Photo: Nancy Vickers)


3 avril 2017 à 23h31

La semaine dernière, la ville d’Ottawa a annoncé le choix de ses deux poètes lauréats. Il s’agit d’Andrée Lacelle et de Jamal Jackson Rogers, nommés pour deux ans. Ils sont les premiers depuis 1990 et depuis l’amalgamation de 2001. C’est la première fois que la capitale du Canada désigne deux poètes lauréats, l’une de langue française, l’autre de langue anglaise.

Avant 1990, les poètes lauréats étaient toujours de langue anglaise. VERSe Ottawa a été le partenaire de la ville pour la tenue du concours menant au choix de Lacelle et Rogers. Le budget du Programme de poète lauréat se chiffre à 25 000 $, soit 5 000 $ en honoraires par année pour chaque lauréat et le reste pour l’organisation d’activités publiques.

Née à Hawkesbury (Ontario) en 1947, Andrée Lacelle vit à Ottawa depuis plus de 50 ans. Au soleil du souffle, son premier recueil de poésie, paraît en 1979, suivi par Coïncidences secrètes (1985), Tant de vie s’égare (1994), La Voyageuse (1995), La Vie Rouge (1998), La lumière et l’heure (2004), Demain l’enfance (2012), Sol, ciel, ciels, sols (2016) et La visiteuse (2017).

Andrée Lacelle fut la première lauréate du Prix littéraire Trillium de langue française pour Tant de vie s’égare; ce titre fut aussi finaliste au prix du Gouverneur général. Elle a remporté le Prix littéraire Le Droit pour son recueil Demain l’enfance. En 2016, elle fut intronisée au Temple de la renommée du Festival international de poésie d’Ottawa.

Sol, ciel, ciels, sols contient l’essentiel des poèmes publiés entre 1979 et 2011. Dans la préface signée par le critique François Paré, on peut lire que, «dans l’œuvre d’Andrée Lacelle, l’écriture est donc une saisie du temps blotti dans les premiers gestes, ceux d’une enfance symboliquement répétée à l’infini. Une enfance toujours devant soi. Voilà que se donne à lire ici un travail d’une grande fidélité intellectuelle.»

Andrée Lacelle est un monument des lettres franco-ontariennes. Elle brille dans le firmament de la poésie canadienne-française depuis bientôt 40 ans.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Le Cuba hors plages vous attend

L'hôtel Los Jazmines.
Selon le bureau du tourisme cubain, 98% des Canadiens qui voyagent à Cuba vont essentiellement dans des centres de vacances tout inclus. «Je rencontre...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h40

Winnipeg, la porte de l’Ouest

Le site historique La Fourche. (Photo: Sandra Dorélas)
On connaît Winnipeg, capitale du Manitoba, pour son équipe de hockey, les Jets, et pour son fameux personnage Winnie l’ourson. Mais Winnipeg, c’est évidemment...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h38

Molière reste d’actualité

Monsieur Jourdain interprété par François-Michel Pellequer.
La troupe des Anciens de l’Université de Toronto s’est attaquée au Bourgeois gentilhomme, les 21 et 22 avril au théâtre George Ignatieff. Mise en...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h36

Pas d’erreur pour les élèves du Collège français

La troupe de «Erreur des pompes funèbres en votre faveur», à l'issu de leur première.
Peut-être que les pompes funèbres se sont trompées sur le nom du défunt, mais le Collège français a eu raison de faire confiance à ses...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h34

La francophonie canadienne a souvent fait bon usage du Sénat

rep-francophoniecanadienne
«Les sénateurs des communautés francophones et acadienne du Canada (CFC) ont souvent mobilisé l’opinion publique sur les questions linguistiques, une tradition qui se poursuit....
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h32

La marijuana n’aurait jamais dû être illégale

marijuana-prison
Dans ses récentes communications, le gouvernement libéral de Justin Trudeau a confirmé vouloir «légaliser, réglementer et restreindre» l’accès à la marijuana d’ici l’été 2018....
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h30

Le «porte-parole de la Terre» à la TSF

Yann Arthus-Bertrand a visité le ravin de la TSF, un projet du club de l'environnement animé par Josette Bouchard.
Cette année, la célébration de la Semaine de la Terre a revêtu un éclat particulier et demeurera un événement dans la mémoire collective de...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h28

Niagara Falls: l’école NDJ célèbre son 25e

Marquis Charrette, directeur de l’école Notre-Dame-de-la-Jeunesse, Roxanne Rees, présidente du conseil d’école, Anik Gagnon, surintendante de l’éducation, Melinda Chartrand, présidente du Conseil, Jean Chartrand, directeur fondateur de l’école, Kim Craitor et Victor Pietrangelo, conseillers municipaux à  Niagara Falls, Père William Derousie, curé de la Paroisse Saint-Antoine.
Plusieurs membres de la communauté scolaire de l’école élémentaire catholique Notre-Dame-de-la-Jeunesse à Niagara Falls se sont rassemblés ce vendredi 21 avril pour célébrer son...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h27

PanTech 2017 : nos jeunes au camp techno de Microsoft

Des jeunes dans leur élément.
Une centaine d’élèves de 6e année provenant des écoles élémentaires des Quatre-Rivières (Orangeville), Horizon-Jeunesse (Mississauga), Carrefour des jeunes (Brampton) et Félix-Leclerc (Toronto) ont participé...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h27

Une guerre nucléaire toujours possible?

Explosion nucléaire (Photo: The Official CTBTO Photostream - Flickr)
En lice pour le titre le plus déprimant de l’année: des experts contemplent la possibilité d’une guerre nucléaire. En décembre dernier, lors d’un colloque à Santa...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h26

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur