17 344 écrivains se partagent 9 758 099 $

livres

28 février 2017 à 10h06

Depuis plus 25 ans, la Commission du droit de prêt public verse aux écrivains canadiens une somme d’argent en reconnaissance de l’utilisation de leurs livres dans les bibliothèques publiques du pays. Pour l’exercice financier 2016-2017, ce sont 17 344 écrivains qui se partagent 9 758 099 $, une très légère augmentation comparativement à l’an passé.

Les sommes sont versées pour des ouvrages dans les catégories suivantes: essai, fiction, poésie, théâtre, littérature jeunesse et ouvrage savant. Pour être admissibles, les livres doivent figurer dans une bibliothèque publique. La Commission échantillonne sept catalogues de bibliothèques pour chaque langue officielle.

En 2016-2017, il y avait 21 663 écrivains inscrits au Programme de droit public; de ce nombre, 81,9% ont reçu un paiement. Il y avait 98 413 titres admissibles, mais seulement 85 419 ont fait l’objet d’un paiement de droit public. La somme minimale se chiffre à 50 $; le maximum pour cette année s’élève à 3 521 $. Tout versement de plus de 500 $ est accompagné d’un relevé d’impôt T4A.

Comme le programme de droit de prêt public existe depuis plus de 25 ans, le calcul a été modifié pour tenir compte du nombre d’années d’inscription d’un titre au programme. Si un titre est inscrit depuis 5 ans ou moins, il donne droit à un paiement de 50 $ chaque fois qu’il est trouvé. S’il a été inscrit avant 2001, il fait l’objet d’un paiement de 25 $ seulement.

Bien que la province de l’Ontario soit la plus populeuse, elle reçoit beaucoup moins que le Québec, où les écrivains sont plus nombreux à s’inscrire au Programme de droit de prêt public. Ils sont 6 578 comparativement à 5 099 écrivains ontariens. Ils reçoivent 4 477 094 $, comparativement aux 2 630 395 $ versés à leurs collègues de l’Ontario.

Six écrivains, deux éditeurs, deux bibliothécaires et une traductrice siègent au conseil d’administration de la Commission de droit de prêt public. Le seul écrivain de l’Ontario est Daniel Poliquin et il est président de la Commission.

Coïncidence ou non, les chèques sont toujours envoyés durant la semaine de la Saint-Valentin. La date limite pour inscrire un titre est le 1er mai 2017.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Une série télé peut inciter des jeunes à se suicider?

thirteen_reasons_why
Depuis quelques jours, les médias multiplient les articles sur la série télévisée américaine 13 Reasons Why qui, diffusée sur Netflix, aborde la thématique du suicide...
En lire plus...

28 avril 2017 à 9h01

Une lumière céleste appelée Steve

Capture d'écran de la vidéo de Science and More: "Meet Steve: Scientists, Aurora enthusiasts find a new mysterious light in the night sky" - http://bit.ly/2oQ5QFp
Est-ce une aurore boréale? Non, c’est Steve. C’est le nom très peu poétique qui a été donné à un mystérieux «ruban» de lumière qui...
En lire plus...

28 avril 2017 à 8h36

Élaine Legault et Katherine Levac en lice pour un Saphir

saphir
Élaine Legault, la directrice générale du Conseil des organismes francophones de la région de Durham, ainsi que l’humoriste de l’Est ontarien Katherine Levac, figurent...
En lire plus...

26 avril 2017 à 13h14

Alain Dupuis passe du RÉFO à la FCFA

Alain Dupuis, désormais à la FCFA, et Steven Ogden, nouveau DG du RÉFO.
La Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) du Canada a un nouveau directeur général, Alain Dupuis, bien connu notamment pour son engagement au...
En lire plus...

26 avril 2017 à 13h05

Décès de l’écrivain Michel Dallaire

Michel Dallaire
Le poète et romancier franco-ontarien Michel Dallaire s’est éteint à l’âge de 60 ans ce mardi 25 avril. Auteur de plusieurs œuvres – poèmes,...
En lire plus...

26 avril 2017 à 11h30

Le spectacle des jeunes Français sur Étienne Brûlé, c’est samedi soir!

Samuel de Champlain dans la production des élèves de Champigny-sur-Marne.
La trentaine de collégiens français de la banlieue est de Paris, qui ont monté un spectacle musical sur notre coureur des bois Étienne-Brûlé, sont...
En lire plus...

26 avril 2017 à 9h19

L’humanité dans l’oeil de Yann Arthus-Bertrand

Le réalisateur et le directeur de la cinématographie de Human: Yann Arthus-Bertrand et Bruno Cusa, à l'Alliance française de Toronto le mardi 18 avril.
Yann Arthus-Bertrand, c’est le grand-père qu’on rêverait tous et toutes d’avoir. On s’imagine que le soir, au coin du feu, il nous raconterait les...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h52

Dianne Bos éclaire une guerre centenaire

Dianne Bos: Tranchées, Parc commémoratif canadien de Vimy, France (2014) 72x72cm.
Depuis le 3 avril et jusqu’au 8 septembre prochain, le Centre culturel canadien à Paris accueille l’exposition de l’artiste ontarienne Dianne Bos, intitulée The...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h50

Parlons chanson… avec Luc De Larochellière

Luc De Larochellière (Photo: Panneton-Valcourt)
Au fil des ans et des albums, Luc De Larochellière s’inscrit dans la durée en signant une œuvre qui se démarque tant par ses...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h48

Quand les Autochtones passent derrière la caméra

Kathleen Ivaluarjuk Merritt et Susan Aglukark pratiquent le chant de gorge dans les espaces du Grand Nord.
Quoi de mieux pour comprendre l’histoire, la culture et la créativité des Premières Nations qu’en les faisant passer derrière la caméra? C’est à travers une...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h44

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur