UN au TfT: immigration et identité, des accidents de parcours

Un. C’est le titre du nouveau spectacle que propose le Théâtre français de Toronto sur les planches du Berkeley Street Theatre du 27 novembre au 1er décembre prochains.

Un titre court, mais lourd de sens pour Mani Soleymanlou, l’auteur, metteur en scène et interprète de cette pièce déjà présentée, en anglais et en français, à Montréal, New York et Paris.

«Un, c’est comme un accident de parcours qui m’a conduit là où il fallait», explique-t-il de cette oeuvre teintée d’autodérision qui retrace ses origines personnelles de façon anecdotique et simple, de sa naissance en Iran jusqu’à sa résidence actuelle à Montréal.

«Je suis parti de mes souvenirs, de ce que c’était, l’Iran, dans ma mémoire, de ce que j’en ai oublié, des traces qui sont restées et de ce que j’en perçois aujourd’hui. Je pars du personnel pour pouvoir parler de l’universel.»

Pas de douleur

Un regard en arrière qui lui permet de confronter son histoire d’immigré – qu’il présente comme un exil et une déchirure – et de proposer une réponse aux questions: que veut dire «être quelque chose» et «venir de quelque part»? Qu’est-ce qui fait de nous ce que nous sommes?

Néanmoins, à mi-chemin entre théâtre et spectacle d’humour, la pièce relève plus de l’observation que de l’introspection. «Ce n’est pas un procédé thérapeutique, il n’y a pas de douleur. C’est un constat des choses. Je me base sur des faits, pas sur des émotions.»

Le résultat est une réflexion d’ordre politique et social qui offre un regard franc sur la situation des jeunes Iraniens d’aujourd’hui et le gouffre qui sépare leurs conditions de vie de celles de l’auteur. D’autant plus que le projet est né lors des événements dramatiques de la Révolte verte de 2009 – plus de 150 morts.

Encouragé par Guy Mignault

La présentation du spectacle au TfT est une occasion particulière pour Soleymanlou: «C’est une sorte de retour aux sources.»

En effet, lors de ses études secondaires à Toronto, l’auteur a été fortement influencé dans son choix de carrière par Guy Mignault, le directeur artistique du TfT. «Il m’a ouvert les yeux à un monde théâtral francophone professionnel. La confiance qu’il m’a accordée m’a donné le courage nécessaire pour me lancer dans le métier.»

Et l’acteur d’avouer que ses représentations torontoises seront un peu plus stressantes que les précédentes: «J’ai hâte, je suis nerveux. Ça va être émouvant de parler de tout ça devant des amis et des gens qui m’ont autant aidé.»

Face à l’intérêt et l’enthousiasme du public, Soleymanlou a décidé de donner à sa pièce non pas une, mais deux suites. Deux et Trois traitent également des thèmes de l’immigration et de l’identité et élargissent le discours en faisant intervenir sur scène jusqu’à 42 acteurs.

Trois sera présentée pour la première fois en 2014 à Montréal.

Javascript est requis pour voir les commentaires alimentés par Disqus.

+Récents

De la danse contemporaine qui a des allures de fête communautaire

Ce qui fait la force de l’événement Dusk Dances, qui revient dans le grand parc Withrow, dans l’est de Toronto, avec quatre courtes chorégraphies et une pièce plus longue, du lundi 1er au dimanche 7 août, c’est que «la communauté l’a adopté». C’est ce qu’indique à L’Express la fondatrice et directrice du festival, Sylvie Bouchard, […]


26 juillet 2016 à 9h24

L’été est festif à Montréal

Une envie de se divertir pour une journée ou deux ? Montréal vous tend les bras avec une programmation, comme chaque année, des plus réjouissantes. Des festivals à gogo Festival juste pour rire : Venez rire et assister aux derniers spectacles des comiques les plus en vue ou émergeant. Une bonne occasion de tester votre […]


26 juillet 2016 à 9h23

Stef Paquette au Jardin botanique de Toronto

Le jeudi 11 août à 19h, la tournée estivale du chansonnier franco-ontarien Stef Paquette le mènera au Jardin botanique de Toronto dans le parc Edwards Gardens. Pendant dix jeudis, cet été, le Jardin propose des concerts gratuits, à l’extérieur près de la grange historique, quand il fait beau, ou à l’intérieur en cas de pluie. […]


21 juillet 2016 à 12h20

Victoire d’un nom

Michael Ford, qui a 22 ans et n’a pas encore complété ses études en commerce, a été élu ce lundi 25 juillet conseiller municipal du quartier 2 d’Etobicoke Nord, avec près de 70% des voix contre 11 autres candidats. Comme quoi un nom suffit parfois pour gagner un siège au Conseil de ville de Toronto, […]


27 juillet 2016 à 4h40

Prêtre assassiné en France: un des deux assaillants abattus toujours non identifié

Le Figaro
27 juillet 2016 à 2h21

Cinq projets franco-ontariens en attente

TFO #ONfr
27 juillet 2016 à 10h49

Bloor cyclable avant la fin de l’été

Radio-Canada
27 juillet 2016 à 10h46

L’étincelle «techno» pour allumer les filles

Réconcilier les filles et les sciences et technologies en classe: ce pari prend la forme d’une trousse didactique conçue pour les filles, mais aussi les garçons. «Nous ne voulons écarter aucun enfant, mais disons que l’on a accentué l’éveil au plaisir, des mises en situation vers ce qu’elles aiment et des modèles majoritairement féminins», explique […]


27 juillet 2016 à 9h00

Hillary Clinton a des ancêtres canadiens-francais

Perche-Québec
26 juillet 2016 à 3h26

Michael Ford élu au Conseil municipal

Radio-Canada
26 juillet 2016 à 1h24

Curiosités albertaines

L’Alberta est bien connue pour ses sables bitumineux de l’Athabasca, au nord-est de la province, et par l’incendie catastrophique qui a ravagé cette région. Mais les richesses naturelles qu’offrent les Rocheuses albertaines attirent toujours de nombreux touristes, par leurs parcs, chutes d’eau, lacs, sources thermales et autres paysages, promenades et curiosités naturelles. Les Badlands Il […]


26 juillet 2016 à 9h16
See all articles

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur