Québec, c’est à ton tour de te laisser parler d’amour!

Claudel Huot, caméra en main, album sous le bras.

2 juillet 2008 à 16h12

Samuel de Champlain fonde Québec le 3 juillet 1608. C’est donc jeudi qu’on célèbre le 400e anniversaire de la Vieille Capitale. Pour souligner cet événement, j’ai choisi de vous parler de L’âme de Québec, «de la nature dans la ville, de l’architecture et du fleuve Saint-Laurent, le tout vu à travers le prisme de la représentation personnelle» du photographe Claudel Huot.

L’âme de Québec est un album qui présente quelque 120 photographies qui, chaque fois, captent l’éphémère (la lumière), pour la transposer en images intemporelles. Elles sont tirées des archives du photographe qui habite au pied du cap Diamant depuis vingt ans, dans la rue du Petit-Champlain.

Les photos choisies sont des formats grand angle, souvent des prises de vue panoramiques, présentées parfois en diptyques ou triptyques. Claudel Huot a utilisé des boîtiers 35 mm et 24 mm; aucune image numérique ne figure dans cet ouvrage.

Plusieurs des clichés de Claudel Huot ont été soumis à une démarche artistique personnelle, à une coloration manuelle de la photographie noir et blanc traditionnelle sur support argentique. Le procédé consiste à donner des rehauts de couleur à l’écoline.

Cette coloration est souvent très minime: deux canots sur quinze pour un gros plan de la rivière Saint-Charles… quelques lampadaires en haut de l’escalier Casse-cou dominant la rue du Petit-Champlain… le bout de quelques pétales de roses du Jardin Jeanne-d’Arc dans la Haute-Ville.

Les textes de Pierre Caron et de Michel Lessard accompagnent les prises de vues de Claudel Huot. Ils sont courts, tantôt descriptifs, tantôt poétiques.

Le panorama de l’escalier du Bureau de poste, au pied du monument de Mgr de Laval, est rehaussé en ces termes: «Pour adoucir les flancs bruts et abrupts du cap, un escalier coule sans heurt de la terrasse Dufferin à la côte de la Montagne, entre un muret de pierres et une rampe aux pieds de fer en arabesques.» Une seule phrase peut changer le regard que nous portons sur cinq bouquets de glaïeuls en vente au marché: «Vases sommaires ennoblis par des fleurs en bouquets réunies dans le même bonheur.»

Il suffit d’une seule légende pour chasser une idée guerrière. À preuve, ce bas de vignette sous la photo d’un monument illustrant un Indien tendant son arc: «Il ne faut pas croire que l’arc tendu vise autre chose que l’affirmation de la fierté des Amérindiens regardant vers l’avenir.»

«Et il ne faut pas croire non plus que, sans eux, les premiers colons auraient su s’adapter aux hivers de ce pays et tirer leur subsistance de sa faune et de sa flore.»

Jour après jour, inlassablement, Claudel Huot se lève avant l’aurore et sort pour capturer la lumière et la façon dont elle joue sur les différentes matières qui constituent la Vieille Capitale.

À la barre du jour, la cité lui appartient. «En automne, la palette du site est tout simplement éblouissante. Mais c’est en hiver que l’émotion atteint son paroxysme. Il y a des jours, après une tempête de neige, où je veux être partout à la fois pour voir comment chaque recoin s’est transformé.»

Les photographies de Claudel Huot, finement encadrées par les textes de Pierre Caron et de Michel Lessard, constituent une vision inédite de Québec, vision qui nous plonge au coeur même de l’âme de cette ville quatre fois centenaire. Ma chère Québec, c’est à ton tour de te laisser parler d’amour!

L’âme de Québec, photographies de Claudel Huot, textes de Pierre Caron et Michel Lessard, Éditions de l’Homme, Montréal, 2007, 208 pages, 49,95 $.

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Les îles de Toronto toujours inondées

Les pluies des derniers jours n’ont pas aidé la situation des îles de Toronto où on lutte contre la montée des eaux.
En lire plus...

26 mai 2017 à 19h01

Le conflit entre Metrolinx et Bombardier s’envenime

Train Eglinton Crosstown
L’agence de transport ontarienne Metrolinx a fait appel de la décision d’un juge l’empêchant d’annuler un contrat de 770 millions $ accordé à Bombardier...
En lire plus...

25 mai 2017 à 12h35

Greffes, botox et piña colada

Injection de botox. (Photo: James Mutter - Flickr - Creative commons (http://ow.ly/zwY930bYc28 )
Cuba, Mexique et Costa-Rica. Ces destinations offrent bien plus aux touristes que leur cuisine ou leurs plages exotiques. Du traitement de canal à la...
En lire plus...

L’école Georges-Étienne-Cartier bouclée

eec-georges-etienne-cartier
L’école élémentaire catholique Georges-Étienne-Cartier a été bouclée vers 13 h 25 mardi, à cause de la présence d’un homme armé dans les environs.
En lire plus...

23 mai 2017 à 16h53

La viande artisanale fait sensation

viande
Il y a cinq ans, Mike Mckenzie, un passionné de salami et les viandes fumées, décidait de se lancer dans la production de ses propres...
En lire plus...

150 édifices de Toronto en accès libre

On pourra visiter le Centre des enfants et familles autochtones, rue College, le weekend des 27 et 28 mai.
Pas moins de 150 lieux et édifices historiques ou insolites, habituellement réservés à leurs seuls utilisateurs, seront ouverts au public à l’occasion de la 18e édition annuelle...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h30

Le printemps en musique dans la région du Niagara

Justin Kauflin.
Synergie musique et vin, combinée à la beauté et aux richesses historiques de Niagara-on-the-Lake, la 4e édition du festival Spring Into Music, de l’organisme Bravo...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h28

Une autre grosse FrancoFEST à Hamilton les 23 et 24 juin

Le concert du duo Whitehorse clôturera la FrancoFEST de Hamilton le soir du 24 juin.
La FrancoFEST de Hamilton continue l’exploit d’offrir le plus grand festival d’arts et de culture francophone de la péninsule du Niagara, tout en préservant...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h28

Un cabaret en plein air pour la 7e édition de Franco-Fierté

franco-fierte
FrancoQueer, l’organisme ontarien francophone «par et pour» les personnes LGBTQ, prépare la 7e édition de son festival Franco-Fierté, qui comprendra une demi-douzaine d’activités entre le...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h27

Ambiance jazz pour la chanson française

Suzie Bisaillon, Cyril Mignotet et Noémi Parenteau-Comfort.
Ce dimanche 14 mai, au Local Gest rue Parliament, se produisait le tout nouveau groupe Ambiance The Band, spécialisé dans la chanson française, réunissant Cyril...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h18

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur