Pénélope Bagieu fascinée par la muse des années 60

Entrevue avec la bédéiste française au TCAF

La bédéiste française Pénélope Bagieu.

La bédéiste française Pénélope Bagieu.


18 mai 2017 à 9h54

Pénélope Bagieu aime les histoires fascinantes, comme celle de la célèbre chanteuse Cass Elliott, du groupe légendaire des années 60 The Mamas & The Papas. Avec son roman biographique au crayon noir California Dreamin’ (Gallimard), la jeune Française installée à New York était de passage le week-end dernier à la Bibliothèque de référence de Toronto pour le Toronto Comics Art Festival, qui mettait en avant plus de 400 auteurs de partout.

Pénélope Bagieu est connue et reconnue en France, grâce à son blogue BD Ma vie est tout à fait fascinante. Elle a été faite chevalier des Arts et des Lettres en 2013, à l’occasion du 40e festival international de la bande dessinée d’Angoulême.

California Dreamin’, Cass Elliot before The Mamas & The Papas raconte l’histoire d’une jeune femme, Ellen Cohen, déterminée à devenir chanteuse et qui réalisera son rêve sous le nom de Cass Elliot, mais qui mourra à l’âge de 32 ans.

Deux planches de 'California Dreamin' de Pénélope Bagieu.
Deux planches de California Dreamin de Pénélope Bagieu.

Femme de caractère

Ellen Cohen elle est née en 1941 à Baltimore. Sa corpulence et son culot ont fait d’elle une femme de caractère, prête à tout pour devenir célèbre.

«The Mamas & The Papas, c’était le groupe de mon enfance, on l’écoutait dans la voiture de mes parents, la cassette audio faisait carrément partie de la voiture», raconte Pénélope Bagieu à L’Express. «Mama Cass, chanteuse à la voix extraordinaire, semblait si joyeuse, si cool, elle avait beaucoup d’amis, c’était une femme forte et bonne,  ça me fascinait.»

La BD retrace le parcours de la jeune femme avant de devenir membre du groupe. «Faire la biographie de personnes connues ne m’intéresse pas», explique Pénélope; «son parcours de vie et le chemin emprunté pour y parvenir m’intéressaient; c’était Ellen qui m’intéressait.»

Dans les années 50/60, devenir célèbre en affichant un surpoids était chose difficile. «Tout le monde pense que c’est plus dur aujourd’hui, mais je ne pense pas. Cela l’était plus avant!», insinue la bédéiste. «Cass était un modèle de réussite pour les femmes, elle a su faire front».  En effet, à 19 ans la chanteuse partait pour New York et forçait les portes.

«J’aime les plans B, et Mama Cass était un plan B, elle est devenue célèbre, non pas malgré son apparence, mais grâce à son apparence.»

Modèles féminins

L’histoire de la chanteuse ne surprend pas la jeune dessinatrice: «Ado elle s’inventait une vie, elle était pétrie de chagrin et de doutes, d’insécurité. Il devrait y avoir un film sur elle». Pénélope Bagieu ajoute: «La vie n’allait pas l’aider, alors elle s’est bougé les fesses pour avancer». Si ça peut servir d’exemple pour toutes les jeunes filles, l’artiste en serait ravie.

Pour la bédéiste: «C’est difficile de se projeter si on n’a pas de modèles féminins: la représentation des femmes est essentielle. Je ne vois pas un monde où l’on grandit pendant 30 ans sans modèle féminin dans la BD.» Heureusement, la diversité sous toutes ces formes est en essor dans la bande dessinée d’aujourd’hui.

Le Toronto Comic Arts Festival 2017, qui témoignait de cette diversité, a accueilli plus de 20 000 visiteurs.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

L’école Georges-Étienne-Cartier bouclée

eec-georges-etienne-cartier
L’école élémentaire catholique Georges-Étienne-Cartier a été bouclée vers 13 h 25 mardi, à cause de la présence d’un homme armé dans les environs.
En lire plus...

23 mai 2017 à 16h53

Un cabaret en plein air pour la 7e édition de Franco-Fierté

franco-fierte
FrancoQueer, l’organisme ontarien francophone «par et pour» les personnes LGBTQ, prépare la 7e édition de son festival Franco-Fierté, qui comprendra une demi-douzaine d’activités entre le...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h27

Ambiance jazz pour la chanson française

Suzie Bisaillon, Cyril Mignotet et Noémi Parenteau-Comfort.
Ce dimanche 14 mai, au Local Gest rue Parliament, se produisait le tout nouveau groupe Ambiance The Band, spécialisé dans la chanson française, réunissant Cyril...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h18

Une interprétation très libre du Petit Prince

Jonathan Séguin (le Petit Prince) et Sandra Uhlrich (le renard).
Une centaine d’élèves de l’école secondaire catholique Saint Frère-André, à Toronto, ont offert une adaptation libre et contemporaine des textes du roman Le Petit Prince...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h17

Une nouvelle appli de Parcs Canada pour découvrir le pays

application parcs canada
À l’occasion du 150e anniversaire de la Confédération, Parcs Canada lance une toute nouvelle application mobile pour permettre aux voyageurs de préparer leur voyage...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h16

Un diplôme honorifique du Collège Boréal à Dada Gasirabo

Dada Gasirabo
Le Collège Boréal conférera un diplôme honorifique en Affaires et services communautaires à la directrice générale d’Oasis Centre des femmes à Toronto, Mme Dada...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h16

Remaniements aux directions des écoles de Viamonde

Des cadres du Conseil scolaire Viamonde avec (à l'avant au centre, costume bleu) Martin Bertrand, le directeur de l'Éducation.
Plusieurs directions et directions adjointes d’écoles du Conseil scolaire Viamonde relèveront de nouveaux défis lors de la prochaine l’année scolaire. L’ouverture des nouvelles écoles...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h15

Beau Dommage et Stéphane Venne au Panthéon

Beau Dommage
Le groupe Beau Dommage et l’auteur-compositeur Stéphane Venne font partie des artistes qui seront intronisés cette année au Panthéon des auteurs-compositeurs canadiens. Ils seront...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h14

Quand un mot innu devient une phrase en français

Anne-Marie Proulx
La jeune artiste Anne-Marie Proulx a parcouru une grande partie du Grand Nord québécois, dans le territoire du Nitassinan où vivent les Innus, intéressée d’abord...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h13

Visite de parlementaires marocains

La délégation de parlementaires marocains devant l'Assemblée législative de l'Ontario.
Une demi-douzaine de parlementaires marocains étaient de passage à Montréal et Toronto la semaine dernière, pour discuter d’échanges économiques et culturels avec nos gouvernements...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h12

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur