Obésité, diabète, AVC, cancers… merci le sucre!

Catherine Lefebvre

Catherine Lefebvre


3 avril 2017 à 23h36

Accusé de créer une dépendance similaire à la cocaïne, le sucre est le premier facteur responsable des maladies cardiovasculaires, du diabète, du cancer et de l’obésité.

C’est ce qui ressort de l’enquête menée par Catherine Lefebvre, nutritionniste, conférencière et chroniqueuse sur l’alimentation et le voyage. Ce mardi 28 mars, elle présentait son livre Sucre: Vérités et conséquences à la Librairie Mosaïque, dans les locaux de l’Alliance française.

Catherine Lefebvre s’est aussi intéressée à l’impact des plantations sucrières sur l’environnement et sur la vie des gens qui y travaillent. «La culture du sucre est intimement liée à l’histoire de l’esclavagisme», et la culture de la canne à sucre a été très dommageable pour la faune et la flore.

Catherine Lefebvre a d’ailleurs fait un voyage à la Barbade et en République dominicaine, où elle a rencontré les travailleurs de ces plantations. «Il faut arrêter de penser qu’on peut planter quelque chose et que ça pousse. Il faut gérer les sols, l’écosystème: le sol est un organisme vivant!»

Dans son ouvrage, Catherine Lefebvre, le dit: «Nous aimons rencontrer nos producteurs locaux, qui font notre fromage, qui nous livrent nos légumes. Les supermarchés jouent aussi sur cette image qui rassure le client. Mais en ce qui concerne le sucre, nous n’avons pas de visage, on ne voit pas qui est derrière le sucre.»

Sucres naturels et ajoutés

«Tout le monde sait faire la différence entre les sucres naturels, naturellement présents dans les aliments, et les sucres ajoutés, que nous mettons dans nos recettes maison ou dont l’industrie bourre ses produits», explique la chroniqueuse.

Ce sont les sucres ajoutés, généralement du sucre blanc issu de la culture de la canne à sucre ou de la betterave, qui ont des conséquences terribles sur la santé.

Au Canada, il n’est pas si facile de trouver et comprendre les quantités ajoutées dans nos aliments, à moins que les entreprises dévoilent leurs recettes. Dans les tableaux de valeurs nutritives, la différence entre le taux de sucre naturel et ajouté n’est pas ou rarement précisée. Ces données restent bien trop cachées du grand public.

Le «sucre libre» – ajouté aux aliments par le fabricant, le cuisinier ou le consommateur, ainsi que le sucre naturellement présent dans le miel, le sirop d’érable et les jus de fruits – est considéré comme de la malbouffe, un problème de santé publique.

Les effets sur l’humain sont l’obésité, le diabète, les maladies cardiovasculaires, certains cancers, il a même été évoqué l’Alzheimer. À ce titre, Catherine Lefevbre nous dit: «beaucoup de personnes considèrent que l’alternative est l’édulcorant comme le Stavia, mais on constate qu’il comporte lui aussi un risque de diabète de type 2.»

Il faut savoir que, lorsque nous avons le goût du sucre, notre cerveau donne l’information à notre corps de produire de l’insuline, car nous allons ingurgiter du sucre… sauf que ce n’est pas du sucre. Le pancréas reçoit donc une mauvaise information.

Le pire: les sodas

«Les boissons sucrées, comme les boissons gazeuses, les boissons énergisantes, les thés glacés, les laits aromatisés, les cocktails de fruits, représentent les plus grandes sources de sucres ajoutés dans notre alimentation.» Pour l’auteure, «il faut couper à coup de hache dans les boissons sucrées, repérer le sucre dans nos aliments, et cuisiner en aromatisant nous-mêmes nos plats.»

Pour repérer le sucre dans les aliments, il existe l’application One Sweet App, qui est la seule au Canada à identifier les sucres libres dans les aliments frais et emballés.

«Ce qui reste encore étrange, c’est que dans les lieux de santé comme les hôpitaux ou les pharmacies, il y a des distributeurs de sodas. Tout est à portée de mains», déplore-t-elle.

Sucre

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Le spectacle des jeunes Français sur Étienne Brûlé, c’est samedi soir!

Samuel de Champlain dans la production des élèves de Champigny-sur-Marne.
La trentaine de collégiens français de la banlieue est de Paris, qui ont monté un spectacle musical sur notre coureur des bois Étienne-Brûlé, sont...
En lire plus...

26 avril 2017 à 9h19

L’humanité dans l’oeil de Yann Arthus-Bertrand

Le réalisateur et le directeur de la cinématographie de Human: Yann Arthus-Bertrand et Bruno Cusa, à l'Alliance française de Toronto le mardi 18 avril.
Yann Arthus-Bertrand, c’est le grand-père qu’on rêverait tous et toutes d’avoir. On s’imagine que le soir, au coin du feu, il nous raconterait les...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h52

Dianne Bos éclaire une guerre centenaire

Dianne Bos: Tranchées, Parc commémoratif canadien de Vimy, France (2014) 72x72cm.
Depuis le 3 avril et jusqu’au 8 septembre prochain, le Centre culturel canadien à Paris accueille l’exposition de l’artiste ontarienne Dianne Bos, intitulée The...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h50

Parlons chanson… avec Luc De Larochellière

Luc De Larochellière (Photo: Panneton-Valcourt)
Au fil des ans et des albums, Luc De Larochellière s’inscrit dans la durée en signant une œuvre qui se démarque tant par ses...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h48

Quand les Autochtones passent derrière la caméra

Kathleen Ivaluarjuk Merritt et Susan Aglukark pratiquent le chant de gorge dans les espaces du Grand Nord.
Quoi de mieux pour comprendre l’histoire, la culture et la créativité des Premières Nations qu’en les faisant passer derrière la caméra? C’est à travers une...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h44

Y a de la joie, y a de la création

Toronto, par Bruno Roux.
Quatre artistes et amis français de Toronto exposent leurs œuvres –des peintures et des sculptures qui éveillent la joie – depuis le 19 avril et jusqu’au...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h42

Le Cuba hors plages vous attend

L'hôtel Los Jazmines.
Selon le bureau du tourisme cubain, 98% des Canadiens qui voyagent à Cuba vont essentiellement dans des centres de vacances tout inclus. «Je rencontre...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h40

Winnipeg, la porte de l’Ouest

Le site historique La Fourche. (Photo: Sandra Dorélas)
On connaît Winnipeg, capitale du Manitoba, pour son équipe de hockey, les Jets, et pour son fameux personnage Winnie l’ourson. Mais Winnipeg, c’est évidemment...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h38

Molière reste d’actualité

Monsieur Jourdain interprété par François-Michel Pellequer.
La troupe des Anciens de l’Université de Toronto s’est attaquée au Bourgeois gentilhomme, les 21 et 22 avril au théâtre George Ignatieff. Mise en...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h36

Pas d’erreur pour les élèves du Collège français

La troupe de «Erreur des pompes funèbres en votre faveur», à l'issu de leur première.
Peut-être que les pompes funèbres se sont trompées sur le nom du défunt, mais le Collège français a eu raison de faire confiance à ses...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h34

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur