Les cyclotouristes prennent le train

150 train-vélos par semaine en Ontario et au Québec cet été


7 juin 2011 à 14h03

Les trains-vélos prennent un essor considérable cet été, avec 150 trains de Via Rail par semaine au Québec et en Ontario, du 6 juin au 31 octobre. Nés entre Toronto et Niagara en 2007, les trains-vélos s’avèrent être une puissante locomotive pour le développement touristique local grâce au cyclotourisme.

En Ontario, 79 trains-vélos Via assureront la liaison entre Toronto, Montréal, Ottawa, London et Windsor. Au Québec, 71 trains-vélos circuleront chaque semaine entre Montréal, Québec, Jonquière, Senneterre, Ottawa et Toronto (horaires et billets: www.viarail.ca/fr/velo)

Ces trains-vélos Via Rail viennent s’ajouter aux trains-vélos Toronto-Niagara des Go Train, du 24 juin au 8 sept. (sam. et dim.; www.biketrain.ca)

Le concept du train-vélo est simple. Des garages à vélos sont installés dans des voitures-bagages traditionnelles. Les voyageurs peuvent ainsi embarquer leur bicyclette sans avoir à démonter pédales, guidon et selle, pour des frais de 20 $ supplémentaires par trajet (Via Rail).

Via Rail a décidé d’étendre ce service devant la réponse positive des passagers et la demande d’une offre élargie.

La grande boucle cyclable du Niagara

Pour les Ontariens, un nouveau réseau Welcome Cyclists de Niagara à Cornwall (www.welcomecyclists.ca) a certifié plus de 300 établissements touristiques, qui offrent des services sur mesure aux cyclotouristes, dont des abris verrouillés pour les vélos la nuit.

Dans la péninsule Niagara, un groupe de couette et café (B&B) propose d’assurer le transport des bagages, le long de la Greater Niagara Circle Route (www.cycleandstayniagara.com)

Cette longue boucle cyclable de plus de 140 Km relie Niagara-on-the-Lake à Niagara Falls vers le Sud, puis vers l’Ouest jusqu’à Port Colborne, remonte vers le Nord non loin de St. Catharines, avant de revenir vers l’Est vers Niagara-on-the-Lake.

La piste cyclable qui longe la rivière Niagara est la classique du circuit. La piste du Waterfront, sur la berge du lac Érié, permet de découvrir de petits villages tels que Ridgeway. La boucle empreinte ensuite la promenade au bord du canal Welland.

La carte «Niagara en vélo» en français est téléchargeable (www.bonjourniagara.com) et comprend d’autres circuits: la région des vins (35 Km), Grimsby (38 Km), Wainfleet (42 Km), Rockway (38 Km) ou Glendridge (32 Km). Une autre carte plus détaillée (en anglais), la Regional Niagara Bicycling Map, sera également utile (www.niagaracycling.ca ou 1-800-263-2988).

La capitale nationale à vélo

Plus loin de Toronto, la région de la capitale nationale est également une destination idéale pour les cyclotouristes.

Du côté Ottawa, la classique promenade le long du canal Rideau peut être prolongée en remontant la rivière Rideau. Au passage, les impressionnants rapides de la Chute du Prince de Galles en pleine ville rappellent pourquoi le canal Rideau fut creusé. Alternant entre parc boisé et décor de banlieue, la piste cyclable qui longe la rivière Rideau propose différentes aires où il est possible de pique-niquer.

Du côté Gatineau, les pistes et les sentiers cyclables abondent, notamment dans le parc Gatineau. Une carte détaillée (en français) des voies cyclables est téléchargeable (www.tourismeoutaouais.com)

Dans le sud-ouest ontarien, London propose deux pistes cyclables principales dont l’une longe la rivière Thames
(www.canadatrails.ca ou www.london.ca).

La région de Windsor/Essex propose de nombreuses voies cyclables (carte téléchargeable www.citywindsor.ca ), dont la piste sur une ancienne voie ferrée vers le parc national de la Pointe-Pelée (42 km, www.biketrain.ca).

Montréal, Québec, Lac Saint-Jean

Au Québec, Montréal est particulièrement agréable à parcourir à bicyclette (l’été, bien sûr…).

À noter notamment la piste cyclable du Vieux-Port jusqu’au marché Jean Talon ou la piste longe le canal Lachine admirablement réhabilité. À Québec, la récente promenade Champlain se découvre à vélo, ou la rivière Saint-Charles, voire jusqu’à Wendake, ou Beauport, voire pousser vers la Côte de Beaupré et l’île d’Orléans (www.ville.quebec.qc.ca).

Enfin pour les plus ambitieux, la Véloroute des bleuets entièrement asphaltée (www.veloroute-bleuets.qc.ca) fait le tour du lac Saint-Jean (256 Km). Le voyage en train de Toronto à Jonquière via Montréal sera certes au long court, mais traverse notamment la Mauricie.) Des navettes à bagages de la gare à Saint-Félicien ou à Alma et entre différents hébergements, ainsi que divers forfaits sont disponibles.

Preuve que le cyclotourisme a le vent dans le dos, la Lake Érié Cycling Route (de Windsor à Fort Érié, 500 km) est annoncée en 2012 et s’inscrira dans la Lake Ontario Waterfront Trail, soit 1300 km de Windsor à la frontière du Québec.

Les origines torontoises des trains-vélos

L’aventure des trains-vélos a commencé par un projet pilote entre Toronto et Niagara, quatre fins de semaine à l’été 2007, en partenariat avec la chambre de commerce de Niagara-on-the-lake.

Une subvention de 60 000 $ du ministère du Tourisme ontarien finance alors l’achat du garage à vélos installé dans une voiture de Via Rail et la promotion. Des bénévoles vendent les billets, accueillent les voyageurs, chargent et déchargent les vélos, se rappelle Justin Lafontaine, l’instigateur du projet et à présent directeur de projets chez Transportation Options, organisme sans but lucratif torontois voué à diversifier l’offre de transports.

Le succès du «Bike Train» est immédiat en 2007. Certains trains seront même complets (avec une capacité de 56 vélos par trajet). Si bien que l’été suivant, ce sont huit fins de semaine qui seront programmées. Des touristes Américains (Buffalo et Up State New York) traversent même la frontière à vélo, pour aller passer la fin de semaine à Toronto à bicyclette.

Du coup, le projet pilote reçoit deux prix touristiques ontariens et attire l’attention d’autres offices du tourisme. En 2009 des projets pilotes voient le jour vers North Bay (Ontario Northland), l’Est ontarien (Cobourg, Kingston) et Montréal.

Les projets pilotes ont attiré 2 500 passagers depuis 2007 (plus 2100 cyclistes en 2010 chez Go Train, date de la reprise par les trains de banlieue torontois de la ligne abonnée par Via Rail). Avant 2011, Via Rail ne proposait que quelques liaisons par semaine entre Toronto et Montréal.

Et si l’Ontario a inspiré le Québec pour les trains-vélos, Transportation Options (www.transportationoptions.org) a repris la certification Bienvenue Cyclistes de Vélo-Québec, pour créer son propre réseau Welcome Cyclists (www.welcomecyclists.ca). Transportation Options a également inspiré le Park Bus, entre Toronto et le Parc Algonquin.

«Nous avons fait ce qu’un organisme sans but lucratif devrait faire. Nous avons mis le programme [Bike Trains] en place, puis nous avons passé le témoin à d’autres organismes qui le développent», conclut Justin Lafontaine.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

L’école Georges-Étienne-Cartier bouclée

eec-georges-etienne-cartier
L’école élémentaire catholique Georges-Étienne-Cartier a été bouclée vers 13 h 25 mardi, à cause de la présence d’un homme armé dans les environs.
En lire plus...

23 mai 2017 à 16h53

Un cabaret en plein air pour la 7e édition de Franco-Fierté

franco-fierte
FrancoQueer, l’organisme ontarien francophone «par et pour» les personnes LGBTQ, prépare la 7e édition de son festival Franco-Fierté, qui comprendra une demi-douzaine d’activités entre le...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h27

Ambiance jazz pour la chanson française

Suzie Bisaillon, Cyril Mignotet et Noémi Parenteau-Comfort.
Ce dimanche 14 mai, au Local Gest rue Parliament, se produisait le tout nouveau groupe Ambiance The Band, spécialisé dans la chanson française, réunissant Cyril...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h18

Une interprétation très libre du Petit Prince

Jonathan Séguin (le Petit Prince) et Sandra Uhlrich (le renard).
Une centaine d’élèves de l’école secondaire catholique Saint Frère-André, à Toronto, ont offert une adaptation libre et contemporaine des textes du roman Le Petit Prince...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h17

Une nouvelle appli de Parcs Canada pour découvrir le pays

application parcs canada
À l’occasion du 150e anniversaire de la Confédération, Parcs Canada lance une toute nouvelle application mobile pour permettre aux voyageurs de préparer leur voyage...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h16

Un diplôme honorifique du Collège Boréal à Dada Gasirabo

Dada Gasirabo
Le Collège Boréal conférera un diplôme honorifique en Affaires et services communautaires à la directrice générale d’Oasis Centre des femmes à Toronto, Mme Dada...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h16

Remaniements aux directions des écoles de Viamonde

Des cadres du Conseil scolaire Viamonde avec (à l'avant au centre, costume bleu) Martin Bertrand, le directeur de l'Éducation.
Plusieurs directions et directions adjointes d’écoles du Conseil scolaire Viamonde relèveront de nouveaux défis lors de la prochaine l’année scolaire. L’ouverture des nouvelles écoles...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h15

Beau Dommage et Stéphane Venne au Panthéon

Beau Dommage
Le groupe Beau Dommage et l’auteur-compositeur Stéphane Venne font partie des artistes qui seront intronisés cette année au Panthéon des auteurs-compositeurs canadiens. Ils seront...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h14

Quand un mot innu devient une phrase en français

Anne-Marie Proulx
La jeune artiste Anne-Marie Proulx a parcouru une grande partie du Grand Nord québécois, dans le territoire du Nitassinan où vivent les Innus, intéressée d’abord...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h13

Visite de parlementaires marocains

La délégation de parlementaires marocains devant l'Assemblée législative de l'Ontario.
Une demi-douzaine de parlementaires marocains étaient de passage à Montréal et Toronto la semaine dernière, pour discuter d’échanges économiques et culturels avec nos gouvernements...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h12

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur