Le Venezuela aux urnes le 14 avril

Le président intérimaire Nicolas Maduro aux funérailles d'Hugo Chavez. (Photo: AP)

à 22h45 HNE, le 9 mars 2013.

CARACAS, Venezuela – Les Vénézuéliens retourneront aux urnes le 14 avril pour choisir un successeur à Hugo Chavez, a annoncé samedi la commission électorale, alors qu’une rhétorique politique de plus en plus virulente continue de circuler dans le pays polarisé.

La constitution du pays sud-américain exige qu’un scrutin soit organisé dans les 30 jours suivant le décès de M. Chavez, survenu le 5 mars, mais la date choisie ne se situe pas à l’intérieur cette période. Des détracteurs du gouvernement socialiste décrient déjà ce qu’ils considèrent comme une violation de la constitution, soit l’assermentation du vice-président Nicolas Maduro, vendredi soir, comme président intérimaire.

Certaines personnes ont émis l’hypothèse que le Venezuela ne serait pas prêt à temps pour organiser le vote, mais la responsable électorale Tibisay Lucena a assuré que le système de scrutin électronique du pays était fin prêt.

Mme Lucena a annoncé la date sur les ondes de la télévision d’État, apparaissant en mortaise alors que l’image principale montrait des gens défilant devant le cercueil de M. Chavez à l’académie militaire de Caracas, où son corps est exposé depuis mercredi.

Les funérailles passionnées de vendredi ont parfois eu l’air d’un rassemblement politique pour son successeur désigné, M. Maduro, qui a fait son éloge funèbre en vouant fidélité éternelle au défunt président et s’engageant à ce que le mouvement de M. Chavez ne soit jamais vaincu. M. Maduro devrait devenir le prochain candidat du parti socialiste de M. Chavez.

Ramon Guillermo Aveledo, coordonnateur de la coalition de l’opposition, a immédiatement donné suite à l’annonce électorale en offrant l’appui de son bloc à Henrique Capriles, le gouverneur de l’État de Miranda qui a perdu contre M. Chavez en octobre.

Lors de son discours après son assermentation, M. Maduro s’en est pris aux États-Unis, aux médias, au capitaliste international et aux opposants nationaux qu’il dépeint souvent comme des fourbes. Il s’est réclamé de l’appui de l’armée, y faisant référence comme aux «forces armées de Chavez», malgré l’interdiction constitutionnelle, pour l’armée, de prendre parti en politique.

L’opposition a dénoncé ce qu’elle considère comme une prise de pouvoir anticonstitutionnelle, et M. Capriles a indiqué que sa faction étudiait une stratégie pour l’élection, qui sera tenue dans l’ombre des efforts gouvernementaux visant à immortaliser Hugo Chavez. Depuis sa mort, l’ex-président a été comparé à Jésus Christ et au libérateur vénézuélien Simon Bolivar, et le gouvernement a annoncé que son corps serait embaumé et exposé de façon permanente.

Des observateurs de sont inquiétés de la division politique grandissante entre la moitié de la population en pleine phase d’adulation, et l’autre se sentant ciblée.

Funérailles grandioses

Le président Hugo Chavez a été glorifié en tant que réincarnation moderne du libérateur latino-américain Simon Bolivar et disciple de Fidel Castro lors de ses funérailles d’État vendredi, auxquelles ont assisté de nombreux dignitaires étrangers.

Le successeur désigné de M. Chavez, le vice-président Nicolas Maduro, a prononcé l’éloge funèbre dans l’académie militaire où le corps est exposé, sa voix résonnant sur le cercueil recouvert du drapeau national alors qu’il lui jurait sa fidélité éternelle.

«Commandant, tes hommes sont ici debout devant toi», a-t-il lancé, alors que les responsables de gouvernement se levaient derrière lui. «Tes hommes et tes femmes (…) te seront fidèles au-delà de la mort.»

«Chavez est vivant!», a-t-il ajouté. «Mission accomplie!»

Mais l’ambiance n’était pas seulement à la paix et à l’harmonie dans un pays profondément divisé après 14 années de pouvoir d’Hugo Chavez. La coalition de l’opposition a annoncé qu’elle boycotterait la cérémonie d’investiture de M. Maduro qui a eu lieu plus tard vendredi.

La Cour suprême vénézuélienne a statué vendredi que Nicolas Maduro était devenu président par intérim dès la mort de M. Chavez et qu’il pouvait se présenter aux prochaines élections sans devoir démissionner au préalable.

La Constitution interdit aux vice-présidents en exercice de se porter candidats à la présidence. Le leader de l’opposition, Henrique Capriles, a qualifié la décision de «fraude».

Les funérailles ont commencé par l’hymne national chanté par l’orchestre des jeunes du Venezuela, mené par le célèbre chef Gustavo Dudamel.

À l’extérieur, les rues avaient pris des airs de carnaval, avec des fanfares militaires qui jouaient des hymnes et des milliers de partisans vêtus de rouge, la couleur du parti socialiste d’Hugo Chavez. Des commerçants vendaient des répliques en papier de l’écharpe présidentielle, que plusieurs citoyens ont placée sur leur épaule.

Une foule immense a assisté à la cérémonie diffusée sur des écrans géants sous un soleil de plomb. Des citoyens venus rendre hommage à leur président étaient alignés sur plus de deux kilomètres, mais la file a cessé d’avancer au début de la cérémonie.

Dans l’académie militaire, plus de 30 dirigeants étrangers, dont le président cubain Raul Castro, le prince héritier d’Espagne, Felipe de Borbon, et le président iranien Mahmoud Ahmadinejad, se tenaient au garde-à-vous devant le cercueil.

«C’est une grande douleur pour nous parce que nous avons perdu un ami», a déclaré le président iranien à son arrivée à l’aéroport, la veille. «Je suis sûr que Chavez est toujours vivant. Chavez ne mourra jamais. Son âme et son esprit vivent dans chacun de nos coeurs.»

Le gouvernement vénézuélien a annoncé jeudi que le corps d’Hugo Chavez serait exposé de façon permanente au Musée de la révolution de Caracas.

De nombreux Vénézuéliens, en particulier les partisans de Chavez, se sont laissés entraîner par le faste des derniers jours et se sont dits flattés de faire l’objet d’une attention internationale.

«C’est historique. (…) Je n’ai rien vu de tel dans ma vie», a déclaré Edila Ojeda, un concierge âgé de 57 ans. «Il était un leader international reconnu dans le monde. C’est impressionnant. Je suis sans voix.»

Mais d’autres se sont dits déçus par ce qu’ils estiment être des excès, en particulier la décision d’exposer le corps d’Hugo Chavez pour l’éternité.

«Il était président, mais je ne dirais pas qu’il était bon. Ce n’était pas un héros», a déclaré Gloria Ocampos, une gestionnaire retraitée. «Il devrait être enterré comme n’importe quel autre président. Ils le traitent comme s’il était le père de la nation. C’est ridicule.»

Hugo Chavez était particulièrement apprécié par les pauvres, dont il s’était fait le défenseur. Mais les critiques soulignent qu’il a laissé à ses successeurs une tâche monumentale, avec une inflation annuelle de plus de 20 pour cent et une dette publique qui a quadruplé, à plus de 100 milliards $ US. La criminalité reste très répandue et les infrastructures se dégradent, particulièrement dans le secteur pétrolier.

+Récents

Serge Gainsbourg réincarné en Stefie Shock à Francophonie en fête

Stefie Shock

Jacques Charette a vu Stefie Shock chanter Serge Gainsbourg aux Francofolies de Montréal cet été, et il s’est tout de suite affairé à faire venir à Toronto ce spectacle, mettant également en vedette Fanny Bloom, Pascale Bussières et Gaële, à son festival Francophonie en fête en septembre. Toronto accueillera donc, le samedi 24 septembre au […]


30 août 2016 à 12h28

Dormir derrière les barreaux, ça vous dit ?

L’ancienne prison d’Ottawa: une cellule individuelle. (Photo: Janine Messadié)

Il existe de nombreuses prisons transformées en hôtels de luxes ou en auberge de jeunesse à travers le monde. De Boston à Istanbul, en passant par Helsinki, Amsterdam Londres ou Liepaja en Lettonie, ces centres d’hébergement insolites offerts à des prix abordables, font la joie des voyageurs et des vacanciers, mais attention… car plusieurs sont […]


30 août 2016 à 12h24

Frédéric Choinière tente de vivre 100% canadien

Frédéric Choinière dans son appartement torontois qu'il commence à équiper 100% canadien.

Pendant quatre saisons, le journaliste Frédéric Choinière, basé à Toronto, veut se nourrir, se vêtir, se loger, se divertir et se déplacer avec des produits et services exclusivement canadiens. C’est le défi qu’il s’est donné et que documentera pour Unis TV la maison de production Machine Gum du réalisateur Philippe Burnet. Il en résultera une […]


30 août 2016 à 12h22

Pourquoi l’Italie a tremblé

Les dégâts du séisme en Italie vus par un drone.

Le tremblement de terre qui a tué mercredi au moins 250 personnes, dans le centre montagneux de l’Italie, s’est produit dans une zone géologiquement très complexe… et pour cette raison, très active. Deux frottements s’y croisent à la vitesse des plaques tectoniques. D’une part, la «micro-plaque» adriatique passe dans un axe est-ouest, sous la chaîne des monts […]


25 août 2016 à 2h21

Xavier Guidis est là pour rendre service

Xavier Guidis, concierge à l'hôtel Trump de Toronto.

Que ce soit pour trouver un mode de transport original, des billets de concert ou de hockey de dernière minute, un vêtement ou un accessoire unique, aucune requête n’est trop grande ou trop petite pour Xavier Guidis, concierge à l’hôtel Trump de Toronto. «Ce ne sont pas tous les voyageurs qui réalisent qu’ils peuvent nous […]


23 août 2016 à 4h59

Sault Sainte-Marie et son lac Supérieur

Benoit Legault apprend les rudiments de la pêche à la mouche dans les rapides de Sault Sainte-Marie.

Sault Sainte-Marie et son lac Supérieur: voici deux lieux bruts et rudes à apprivoiser. Un par sa culture, l’autre par sa nature. De bonnes surprises vous attendent, une fois les aspects farouches apprivoisés. C’est une région magnifique l’été, et formidable l’automne. Dès mon arrivée au Sault, on me fait enfiler des «waders», et je dois […]


23 août 2016 à 4h57

Les jeunes devront protéger le Canada des guerres culturelles

John Ralston Saul devant les jeunes ambassadeurs du Français pour l'avenir (avec la directrice générale Pier-Nadeige Jutras) le 24 août à UofT.

«Le Canada a été construit par les Autochtones, les Français, les Anglais et par… les erreurs des gouvernements étrangers.» En effet, ces «erreurs» (guerres, dictatures, famines) ont provoqué chaque fois des vagues d’immigration vers le Canada: des Ukrainiens fuyant Staline aux réfugiés syriens d’aujourd’hui, en passant par les Hongrois et les Vietnamiens… C’est ce que […]


30 août 2016 à 12h20

Damien Robitaille, son chien Suki, et d’autres nouveautés à UnisTV

Damien Robitaille et Suki dans Voyage de chien à UNIS TV les mardi 19H30.

Le chanteur et musicien franco-ontarien Damien Robitaille et son chien Suki parcourent l’Ontario et le Manitoba, à la découverte d’humains, d’animaux et d’activités dignes de mention. C’est le concept de Voyage de chien, une série qui commence le 6 septembre à 19h30, parmi les nouvautés de la saison d’Unis TV. Le réseau francophone pancanadien de […]


30 août 2016 à 12h18

Claudette Jaiko élue présidente du Labo

Karine Barrass et Claudette Jaiko.

La cinéaste Claudette Jaiko a succédé à l’artiste de performance Julie Lassonde à la présidence du Labo, lors de l’assemblée générale annuelle du centre d’arts médiatiques jeudi soir au Coq of the Walk by Point Bar. Mme Jaiko a été élue à l’unanimité. Julie Lassonde s’est dite très fière de tout ce que le Labo […]


30 août 2016 à 12h16

Cadix, «la tacita de plata»

cadix1

Affectueusement nommée «la tacita de plata» (la petite tasse d’argent), Cadix regarde fièrement la mer de son promontoire rocheux. Trois fois millénaire, la Gadir phénicienne est la ville la plus ancienne de la péninsule et probablement de tout l’Occident. Magnifique chef-lieu de l’Andalousie, Cadix, avec ses maisons blanches et ses coupoles, se définit par son […]


30 août 2016 à 12h14

Suicide ou aide médicale à mourir?

La page d'accueil du site de Dignitas en Suisse.

Le 18 août 2016, après 45 ans de lutte contre la sclérose en plaques, ma sœur jumelle a choisi de mettre fin à ses jours. Pour ce faire, elle a dû se rendre chez  Dignitas – Vivre dignement – Mourir dignement, en Suisse, pour «un suicide assisté». Le Canada ne pouvait pas lui permettre de […]


30 août 2016 à 12h12

Être séparé ne veut pas dire être divorcé

divorce

Lorsqu’un couple marié se sépare, il est fortement recommandé que chacune des deux parties consulte un juriste exerçant en droit familial pour connaître leurs droits et responsabilités. S’il leur est possible de s’entendre à l’amiable, les parties pourront conclure un accord de séparation par lequel elles conviendront notamment du partage de leurs biens et de […]


30 août 2016 à 12h10

Déficience intellectuelle: des adultes abandonnés par leur famille découragée

Le protecteur du citoyen de l'Ontario, Paul Dubé, et son rapport sur les situations de crise impliquant des personnes ayant une déficience intellectuelle.

«L’échec systémique» de l’Ontario à venir en aide à des familles désespérées et vulnérables, qui se trouvent dans l’incapacité de s’occuper d’un être cher atteint de déficience intellectuelle, a plongé beaucoup d’entre elles dans des situations difficiles et souvent dangereuses, selon l’ombudsman Paul Dubé. Dans un rapport intitulé Dans l’impasse, paru cette semaine, le protecteur […]


30 août 2016 à 12h08
Voir tous les articles

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur