Lanzarote, au pays des volcans

La plus sauvage des îles Canaries

Lanzarote

17 janvier 2017 à 9h11

Île espagnole au large des côtes africaines dans l’océan Atlantique, Lanzarote est à mon goût la plus sauvage, la plus orientale et la plus envoûtante des îles Canaries.

Le tunnel de l’Atlantide, qui se trouve non loin des côtes de Lanzarote, est le tunnel de lave sous-marin le plus long du monde. Lanzarote est reconnue réserve de biosphère par l’UNESCO, principalement à cause de son parc national de Timanfaya.

Rendez-vous des randonneurs

Lanzarote surprend le voyageur dès son arrivée avec sa roche volcanique noire, sa côte découpée et les vagues tumultueuses de l’Atlantique.

D’une superficie de 845 km2, l’île culmine à 670 mètres d’altitude aux Peñas del Chache. Relativement peu peuplée, Lanzarote est le paradis des amoureux de liberté et de beauté sauvage. Randonneurs, cyclistes s’y donnent rendez-vous pour l’arpenter de long en large dans toute sa noirceur et sur tous ses angles.

En effet, peu d’alternatives pour les épris de shopping et de soirées discos. Lanzarote est une terre de feu. Une île mystérieuse, hérissée de volcans, percée de grottes et de lacs souterrains. Le soleil brille et le vent dessèche. La flore y est rare et forte.

Lanzarote

Petites anses de sable

Les flots bleus invitent à la baignade, à la voile ou au kitesurfing. La côte, très découpée, offre des petites anses de sable blond ou noir, abritée du vent, idéale pour se faire dorer au soleil. Le panorama, superbe, est une invitation à la contemplation, la peinture ou à l’écriture.

Bien que le réseau routier permette de bien parcourir l’île et de gagner du temps pour l’explorer, le meilleur moyen pour partir à l’aventure sur Lenzarote reste le vélo et les chaussures de randonnée.

Les sentiers impraticables par les véhicules révèlent des trésors géologiques et photogéniques pour qui aime encore plus de contraste, de solitude et de décor à la fois lunaire et sauvage entre ciel et mer.

On ne retiendra pas l’architecture mauresque des villages de Lanzarote. Cubes blancs et terrasses sur la mer n’offrent guère plus à l’œil du visiteur qu’un contraste saisissant avec la roche volcanique.

Si l’artiste César Manrique a laissé sa touche aux quatre coins de l’île, c’est bien le décor naturel de Lanzarote qui nous coupe le souffle.

Lanzarote

Route au milieu des volcans

Le parc de Timanfaya et sa somptueuse route au milieu des volcans est un incontournable de votre visite. On se perd dans un décor lunaire de lave et de cratères formant des sculptures naturelles improbables, privant le lieu de toute flore et réduisant la faune à quelques insectes.

Accès unique en bus (les Lanzaroteños sont très protecteurs de leur patrimoine), cette balade au milieu des montagnes de feu retrace l’histoire des volcans, des premiers peuples et des conséquences des séismes. Au sommet du plateau, les locaux vous montrent le travail de la chaleur sur l’air, la roche et l’air (embrasement, geysers…).

La Geria est la région des vins. On y plante un pied de vigne dans un cratère de taille modeste. Répétée sur une grande étendue, cette technique viticole crée un paysage absolument lunaire au pied des volcans. Le vin blanc de Lanzarote est unique et assez connu pour son goût prononcé et sa texture.

Lanzarote

Grottes de lave

Autre partie de l’île qui mérite vraiment le détour, les grottes de lave. Au nord de l’île, elles avalent dans leur souterrain, les visiteurs pour une descente dans les entrailles de l’île. Des poches d’eau aux couleurs émeraude, peuplées de petits crabes albinos scintillent dans la pénombre.

Le boyau de magma se poursuit et semble nous plonger dans un voyage au centre de la Terre. Les formations sur les parois de la cave prêtent à des interprétations infinies. Ici encore, le contraste de lave et d’eau, d’ombre et de lumière est tout simplement magique.

Bien plus qu’une destination balnéaire, Lanzarote est le paradis des amoureux d’une nature sauvage, émergeant des flots bleus de l’Atlantique.

Lanzarote

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

L’humanité dans l’oeil de Yann Arthus-Bertrand

Le réalisateur et le directeur de la cinématographie de Human: Yann Arthus-Bertrand et Bruno Cusa, à l'Alliance française de Toronto le mardi 18 avril.
Yann Arthus-Bertrand, c’est le grand-père qu’on rêverait tous et toutes d’avoir. On s’imagine que le soir, au coin du feu, il nous raconterait les...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h52

Dianne Bos éclaire une guerre centenaire

Dianne Bos: Tranchées, Parc commémoratif canadien de Vimy, France (2014) 72x72cm.
Depuis le 3 avril et jusqu’au 8 septembre prochain, le Centre culturel canadien à Paris accueille l’exposition de l’artiste ontarienne Dianne Bos, intitulée The...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h50

Parlons chanson… avec Luc De Larochellière

Luc De Larochellière (Photo: Panneton-Valcourt)
Au fil des ans et des albums, Luc De Larochellière s’inscrit dans la durée en signant une œuvre qui se démarque tant par ses...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h48

Quand les Autochtones passent derrière la caméra

Kathleen Ivaluarjuk Merritt et Susan Aglukark pratiquent le chant de gorge dans les espaces du Grand Nord.
Quoi de mieux pour comprendre l’histoire, la culture et la créativité des Premières Nations qu’en les faisant passer derrière la caméra? C’est à travers une...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h44

Y a de la joie, y a de la création

Toronto, par Bruno Roux.
Quatre artistes et amis français de Toronto exposent leurs œuvres –des peintures et des sculptures qui éveillent la joie – depuis le 19 avril et jusqu’au...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h42

Le Cuba hors plages vous attend

L'hôtel Los Jazmines.
Selon le bureau du tourisme cubain, 98% des Canadiens qui voyagent à Cuba vont essentiellement dans des centres de vacances tout inclus. «Je rencontre...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h40

Winnipeg, la porte de l’Ouest

Le site historique La Fourche. (Photo: Sandra Dorélas)
On connaît Winnipeg, capitale du Manitoba, pour son équipe de hockey, les Jets, et pour son fameux personnage Winnie l’ourson. Mais Winnipeg, c’est évidemment...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h38

Molière reste d’actualité

Monsieur Jourdain interprété par François-Michel Pellequer.
La troupe des Anciens de l’Université de Toronto s’est attaquée au Bourgeois gentilhomme, les 21 et 22 avril au théâtre George Ignatieff. Mise en...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h36

Pas d’erreur pour les élèves du Collège français

La troupe de «Erreur des pompes funèbres en votre faveur», à l'issu de leur première.
Peut-être que les pompes funèbres se sont trompées sur le nom du défunt, mais le Collège français a eu raison de faire confiance à ses...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h34

La francophonie canadienne a souvent fait bon usage du Sénat

rep-francophoniecanadienne
«Les sénateurs des communautés francophones et acadienne du Canada (CFC) ont souvent mobilisé l’opinion publique sur les questions linguistiques, une tradition qui se poursuit....
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h32

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur