Galilée, un personnage fascinant et intrigant

On pourrait presque qualifier Galilée de personnage mythique, tant il suscite depuis longtemps, depuis son existence même, des questions, des controverses, de légendes, comme découvreur, inventeur, persécuté, condamné comme hérétique. Qui était-il réellement?

Il est vrai que reste attachée à l’image de Galilée une décision de l’Inquisition le déclarant coupable, pour des motifs reliés à ses convictions scientifiques. Et de ce fait, comme le constate l’historien allemand Gerhard Prause dans Les légendes qui ont forgé l’histoire (Presses de la Cité. 1966), «Galilée continue à être considéré comme un martyr de la science».

Coupable donc, mais il n’a pas fini sur le bûcher, comme Giordano Bruno (1548-1600), le précurseur de Galilée, un scientifique de génie qui, en février 1600, est condamné au bûcher par l’Inquisition pour avoir défendu la vision «hérétique» d’un univers infini. Il est, avant Galilée, l’un des premiers cosmologues modernes.

Une biographie

Une biographie sérieuse s’impose donc, si l’on veut – et il le mérite – connaître un peu mieux celui qui est considéré depuis 1680 comme «le fondateur de la physique». D’autant que les déclarations du pape Jean-Paul II à son sujet, en 1992, font polémique, des experts n’y voyant pas une véritable réhabilitation.

Cette biographie existe sous la plume du très célèbre journaliste scientifique spécialiste de l’astrophysique, David Whitehouse, Galilée. Vie et destin d’un génie de la Renaissance, Taschen International, 2012, 256 p., près de 250 illustrations en couleur.

Jeunesse à Pise

Né à Pise le 15 février 1564, Galilée est l’ainé d’une famille de sept enfants, qui baigne dans la musique. Son père, musicien, remet en question l’autorité et les théories musicales héritées de Pythagore, qui, selon lui, favorisent les mathématiques au détriment des harmonies. Galilée apprend rapidement à jouer du luth et héritera de ces remises en question.

Très doué, il se passionne pour les mathématiques, qui incluent alors astronomie et physique. Ce sera son domaine privilégié et il devient en 1592 professeur de mathématiques à Padoue.

Études des lois de la nature

Comme l’écrit Whitehouse: «Pendant ses an nées à Padoue, Galilée effectue des études et des expériences de mécanique, fabrique un thermoscope, invente et construit le compas militaire.» En 1602, il étudie de nouveau la chute des corps, et après plusieurs expériences, il formulé le premier la loi mathématique décrivant cette chute.

Mais c’est en 1609 que sa vie connaît un véritable tournant. Car en cette année, «un curieux phénomène de convergence d’idées s’empare de l’Europe centrale: différents lunetiers mettent au point des lunettes grossissantes qui permettent d’observer de près ce qui se trouve au loin. Mais c’est Galilée qui perfectionne le télescope… Avec le télescope, Galilée donne le coup d’envoi de l’observation scientifique.»

Le messager des étoiles

Sous ce titre, l’auteur réexplique que grâce à son télescope, Galilée peut voir sur la Lune des mers, cratères et montagnes, qu’il peut observer quatre satellites de Jupiter (les satellites dénommés maintenant galiléens) et distinguer des étoiles dans la Voie lactée. Il étudie également l’apparence de Saturne et les phases de Vénus.

Il publie donc ces découvertes en mars 1610 dans Le messager des étoiles, avec des aquarelles qui les illustrent. L’ouvrage connaît un succès foudroyant, mais suscite de grandes controverses des milieux scientifiques qui ne disposent pas de telles lunettes grossissantes, et des milieux religieux, les mathématiques et la science contredisant la Bible.

L’héliocentrisme

Les découvertes de Galilée sont pour lui la confirmation de ce que prône alors Nicolas Copernic (1473-1543), chanoine et astronome polonais, pour qui la Terre est mobile autour du soleil. En 1615, dans une lettre de 40 pages à la Grande Duchesse de Toscane, Galilée montre que la théorie de Copernic n’est pas une simple hypothèse mais correspond à une réalité physique incontestable.

En dépit de cette démonstration scientifique, le Saint-Office de Rome condamne Copernic et l’héliocentrisme en 1616. Galilée est sommé de ne plus soutenir désormais la théorie copernicienne.

L’Inquisition

En publiant en 1632 son Dialogue sur les deux grands systèmes du monde, ceux de Ptolémée et de Copernic, Galilée plaide pour l’héliocentrisme. .Il est convoqué à Rønne par la Sainte-Inquisition, un tribunal d’exception chargé de lutter contre les hérésies. En juin 1633, il est condamné à la prison à vie pour «grave suspicion d’hérésie». Son livre est interdit.

Sa condamnation est commuée en résidence surveillée dans sa maison près de Florence. Il publie en Hollande son œuvre majeure, le Discours et démonstrations mathématiques concernant deux nouvelles sciences. Ce travail marque le début de l’étude de la dynamique. Galilée meurt en 1642, chez lui.

«Galilée représente l’une des avancées les plus importantes de l’histoire de la pensée humaine et ses travaux contiennent le point de départ de la physique. Son héritage est encore présent aujourd’hui.» (Whithehouse) Et la passionnante biographie de cet auteur se lit comme un roman. Incontestablement, un livre à lire.

Javascript est requis pour voir les commentaires alimentés par Disqus.

+Récents

De la danse contemporaine qui a des allures de fête communautaire

Ce qui fait la force de l’événement Dusk Dances, qui revient dans le grand parc Withrow, dans l’est de Toronto, avec quatre courtes chorégraphies et une pièce plus longue, du lundi 1er au dimanche 7 août, c’est que «la communauté l’a adopté». C’est ce qu’indique à L’Express la fondatrice et directrice du festival, Sylvie Bouchard, […]


26 juillet 2016 à 9h24

L’été est festif à Montréal

Une envie de se divertir pour une journée ou deux ? Montréal vous tend les bras avec une programmation, comme chaque année, des plus réjouissantes. Des festivals à gogo Festival juste pour rire : Venez rire et assister aux derniers spectacles des comiques les plus en vue ou émergeant. Une bonne occasion de tester votre […]


26 juillet 2016 à 9h23

Stef Paquette au Jardin botanique de Toronto

Le jeudi 11 août à 19h, la tournée estivale du chansonnier franco-ontarien Stef Paquette le mènera au Jardin botanique de Toronto dans le parc Edwards Gardens. Pendant dix jeudis, cet été, le Jardin propose des concerts gratuits, à l’extérieur près de la grange historique, quand il fait beau, ou à l’intérieur en cas de pluie. […]


21 juillet 2016 à 12h20

Victoire d’un nom

Michael Ford, qui a 22 ans et n’a pas encore complété ses études en commerce, a été élu ce lundi 25 juillet conseiller municipal du quartier 2 d’Etobicoke Nord, avec près de 70% des voix contre 11 autres candidats. Comme quoi un nom suffit parfois pour gagner un siège au Conseil de ville de Toronto, […]


27 juillet 2016 à 4h40

Prêtre assassiné en France: un des deux assaillants abattus toujours non identifié

Le Figaro
27 juillet 2016 à 2h21

Cinq projets franco-ontariens en attente

TFO #ONfr
27 juillet 2016 à 10h49

Bloor cyclable avant la fin de l’été

Radio-Canada
27 juillet 2016 à 10h46

L’étincelle «techno» pour allumer les filles

Réconcilier les filles et les sciences et technologies en classe: ce pari prend la forme d’une trousse didactique conçue pour les filles, mais aussi les garçons. «Nous ne voulons écarter aucun enfant, mais disons que l’on a accentué l’éveil au plaisir, des mises en situation vers ce qu’elles aiment et des modèles majoritairement féminins», explique […]


27 juillet 2016 à 9h00

Hillary Clinton a des ancêtres canadiens-francais

Perche-Québec
26 juillet 2016 à 3h26

Michael Ford élu au Conseil municipal

Radio-Canada
26 juillet 2016 à 1h24

Curiosités albertaines

L’Alberta est bien connue pour ses sables bitumineux de l’Athabasca, au nord-est de la province, et par l’incendie catastrophique qui a ravagé cette région. Mais les richesses naturelles qu’offrent les Rocheuses albertaines attirent toujours de nombreux touristes, par leurs parcs, chutes d’eau, lacs, sources thermales et autres paysages, promenades et curiosités naturelles. Les Badlands Il […]


26 juillet 2016 à 9h16
See all articles

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur