Galilée, un personnage fascinant et intrigant

On pourrait presque qualifier Galilée de personnage mythique, tant il suscite depuis longtemps, depuis son existence même, des questions, des controverses, de légendes, comme découvreur, inventeur, persécuté, condamné comme hérétique. Qui était-il réellement?

Il est vrai que reste attachée à l’image de Galilée une décision de l’Inquisition le déclarant coupable, pour des motifs reliés à ses convictions scientifiques. Et de ce fait, comme le constate l’historien allemand Gerhard Prause dans Les légendes qui ont forgé l’histoire (Presses de la Cité. 1966), «Galilée continue à être considéré comme un martyr de la science».

Coupable donc, mais il n’a pas fini sur le bûcher, comme Giordano Bruno (1548-1600), le précurseur de Galilée, un scientifique de génie qui, en février 1600, est condamné au bûcher par l’Inquisition pour avoir défendu la vision «hérétique» d’un univers infini. Il est, avant Galilée, l’un des premiers cosmologues modernes.

Une biographie

Une biographie sérieuse s’impose donc, si l’on veut – et il le mérite – connaître un peu mieux celui qui est considéré depuis 1680 comme «le fondateur de la physique». D’autant que les déclarations du pape Jean-Paul II à son sujet, en 1992, font polémique, des experts n’y voyant pas une véritable réhabilitation.

Cette biographie existe sous la plume du très célèbre journaliste scientifique spécialiste de l’astrophysique, David Whitehouse, Galilée. Vie et destin d’un génie de la Renaissance, Taschen International, 2012, 256 p., près de 250 illustrations en couleur.

Jeunesse à Pise

Né à Pise le 15 février 1564, Galilée est l’ainé d’une famille de sept enfants, qui baigne dans la musique. Son père, musicien, remet en question l’autorité et les théories musicales héritées de Pythagore, qui, selon lui, favorisent les mathématiques au détriment des harmonies. Galilée apprend rapidement à jouer du luth et héritera de ces remises en question.

Très doué, il se passionne pour les mathématiques, qui incluent alors astronomie et physique. Ce sera son domaine privilégié et il devient en 1592 professeur de mathématiques à Padoue.

Études des lois de la nature

Comme l’écrit Whitehouse: «Pendant ses an nées à Padoue, Galilée effectue des études et des expériences de mécanique, fabrique un thermoscope, invente et construit le compas militaire.» En 1602, il étudie de nouveau la chute des corps, et après plusieurs expériences, il formulé le premier la loi mathématique décrivant cette chute.

Mais c’est en 1609 que sa vie connaît un véritable tournant. Car en cette année, «un curieux phénomène de convergence d’idées s’empare de l’Europe centrale: différents lunetiers mettent au point des lunettes grossissantes qui permettent d’observer de près ce qui se trouve au loin. Mais c’est Galilée qui perfectionne le télescope… Avec le télescope, Galilée donne le coup d’envoi de l’observation scientifique.»

Le messager des étoiles

Sous ce titre, l’auteur réexplique que grâce à son télescope, Galilée peut voir sur la Lune des mers, cratères et montagnes, qu’il peut observer quatre satellites de Jupiter (les satellites dénommés maintenant galiléens) et distinguer des étoiles dans la Voie lactée. Il étudie également l’apparence de Saturne et les phases de Vénus.

Il publie donc ces découvertes en mars 1610 dans Le messager des étoiles, avec des aquarelles qui les illustrent. L’ouvrage connaît un succès foudroyant, mais suscite de grandes controverses des milieux scientifiques qui ne disposent pas de telles lunettes grossissantes, et des milieux religieux, les mathématiques et la science contredisant la Bible.

L’héliocentrisme

Les découvertes de Galilée sont pour lui la confirmation de ce que prône alors Nicolas Copernic (1473-1543), chanoine et astronome polonais, pour qui la Terre est mobile autour du soleil. En 1615, dans une lettre de 40 pages à la Grande Duchesse de Toscane, Galilée montre que la théorie de Copernic n’est pas une simple hypothèse mais correspond à une réalité physique incontestable.

En dépit de cette démonstration scientifique, le Saint-Office de Rome condamne Copernic et l’héliocentrisme en 1616. Galilée est sommé de ne plus soutenir désormais la théorie copernicienne.

L’Inquisition

En publiant en 1632 son Dialogue sur les deux grands systèmes du monde, ceux de Ptolémée et de Copernic, Galilée plaide pour l’héliocentrisme. .Il est convoqué à Rønne par la Sainte-Inquisition, un tribunal d’exception chargé de lutter contre les hérésies. En juin 1633, il est condamné à la prison à vie pour «grave suspicion d’hérésie». Son livre est interdit.

Sa condamnation est commuée en résidence surveillée dans sa maison près de Florence. Il publie en Hollande son œuvre majeure, le Discours et démonstrations mathématiques concernant deux nouvelles sciences. Ce travail marque le début de l’étude de la dynamique. Galilée meurt en 1642, chez lui.

«Galilée représente l’une des avancées les plus importantes de l’histoire de la pensée humaine et ses travaux contiennent le point de départ de la physique. Son héritage est encore présent aujourd’hui.» (Whithehouse) Et la passionnante biographie de cet auteur se lit comme un roman. Incontestablement, un livre à lire.

Javascript est requis pour voir les commentaires alimentés par Disqus.

+Récents

Retour du Salon virtuel de l’emploi du RDÉE

salon virtuel de lemploi

Le Réseau de développement économique et d’employabilité (RDÉE Canada) et ses organismes membres organisent une 2e édition du Salon virtuel de l’emploi les mercredi 22 et jeudi 23 février, de 9h à 21h. L’an dernier, plus de 13 000 visiteurs avaient examiné, en ligne, une bonne centaine de postes francophones ou bilingues affichés par une […]


16 février 2017 à 14h39

Hydro-Québec veut exporter son électricité et même s’implanter à l’étranger

Éric Martel, pdg d'Hydro-Québec, à la tribune conjointe des Canadian Club et Club canadien de Toronto le 15 février.

En plus de développer ses exportations d’électricité dans les provinces canadiennes et les états américains voisins, Hydro-Québec veut commercialiser ses innovations, comme une nouvelle batterie permettant de conserver l’énergie solaire ou éolienne, et veut acquérir des actifs à l’étranger, comme dernièrement le Réseau de l’intelligence électrique en France. C’est la stratégie de la société d’État québécoise, qu’a […]


16 février 2017 à 11h01

6000 $ à PoM pour des vidéos encourageant les jeunes à s’occuper de leur santé… en français

Gilles Marchildon (DG de Reflet Salvéo), Olga Lambert (co-DG de PoM), Fatoumata Keita (présidente de PoM),  Georgette Amihere (co-DG de PoM), Nicholas Ng (membre du CA de Reflet Salvéo et membre du Jury).

C’est PoM – Un Monde de Cultures qui a remporté le concours de projets Ma communauté s’engage! et sa bourse de 6000 $ accordée par Reflet Salvéo, qui lui offrira son appui technique. L’annonce a été faite le 15 février dans les bureaux de Reflet Salvéo, au cours d’une cérémonie informelle diffusée en direct sur […]


15 février 2017 à 19h46

Des lumières en mémoire des disparus de la tuerie de Québec

Veillée au Collège Français

Un peu plus d’une semaine après l’attentat perpétré au Centre culturel islamique de Québec le dimanche 29 janvier, des élèves, des enseignants et des gens de la communauté francophone de Toronto sont venus rendre hommage aux disparus de la tuerie au Collège français mardi soir dernier. Un moment simple et beau illuminé par les chandelles que chacun tentait de […]


13 février 2017 à 20h32

Geste solidaire des élèves de l’école Gabrielle-Roy

Des élèves et du personnel de Gabrielle-Roy en visite à la mosquée. (Photo: Émeline Bertel)

C’est une sortie scolaire pas comme les autres pour 25 élèves de 5e et 6e année de l’école Gabrielle-Roy, au centre-ville de Toronto. Mardi dernier, 7 février, ils se sont rendus à la mosquée Masjid Omar Bin Khatab, sur la rue Parliament, pour offrir à la communauté musulmane des fleurs et des lettres de soutien suite […]


13 février 2017 à 20h30

Des pigeons affamés envahissent le TFT

Une scène de #PigeonsAffamés, du Théâtre du Trillium. (Photo: Marianne Duval)

C’est seulement pour quelques représentations, du 23 au 26 février, que la nouvelle création théâtrale de Anne-Marie White, #PigeonsAffamés, prend ses quartiers au Théâtre français de Toronto. Entre texte, musique et danse, l’oeuvre se veut une expérience à la fois puissante, nostalgique et moderne, sublimée par la mise en scène de l’auteure et par les chorégraphies signées […]


13 février 2017 à 20h28

Incapable de mourir dignement au Canada

Paul-François Sylvestre, Ma jumelle m’a quitté dans la dignité, récit, Toronto, Éditions du GREF, coll. Athéna no 13, 2017, 128 pages, 30 illustrations, 20 $.

Depuis la légalisation de l’aide médicale à mourir en juin 2016, il y aurait en moyenne cinq cas par semaine juste en Ontario. La loi fédérale ne garantit cependant pas une pleine éligibilité à ce processus. Notre collaborateur Paul-François Sylvestre raconte comment sa sœur a dû se rendre en Suisse pour mourir dignement. L’auteur de Ma […]


13 février 2017 à 20h26

FrancoFoot se rend jusqu’en finale de la Ontario Indoor Cup

À g,: l'entraîneur Zili et le président de FrancoFoot Jean-Pierre Boué, avec ses joueurs et ceux du club de Cherry Beach.

L’équipe torontoise de soccer FrancoFoot, associée au club de Cherry Beach, a perdu 3-0 en finale de la Ontario Indoor Cup pour les moins de 18 ans, dimanche, contre North Scarborough. La veille, l’équipe de Jean-Pierre Boué (président) et de l’entraîneur Zili avait défait King City en demi-finale dans un match enlevant. (Vidéo ci-dessous: des arrêts […]


13 février 2017 à 20h24

Vancouver: trois incontournables et une découverte

Le Centre des Sciences de Vancouver vu du village olympique.

Vancouver émerveille l’amoureux de la nature ou le plus citadin en vous avec son paysage haut en couleur et ses quartiers riches en culture. La cité portuaire du Pacifique offre en plus une panoplie d’activités pour tous les goûts et tous les budgets. Derrière Toronto et Montréal, la métropole de la Colombie-Britannique arrive en huitième […]


13 février 2017 à 20h22

Tempeh: l’ingrédient indonésien qui se refait une santé en Ontario

L’équipe d’Henry’s Tempeh: Jason Jurchuk, Phil Diceanu, Paul Sauder.

Une entreprise alimentaire ontarienne est en pleine expansion afin de répondre à la demande croissante de tempeh, un aliment populaire de la cuisine santé qui est facile à digérer et fait à base de soya. L’entreprise Henry’s Tempeh vient tout juste d’emménager dans de nouvelles installations à Kitchener et accroît ses capacités de transformation afin de […]


13 février 2017 à 20h20
Voir tous les articles

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur