Bilinguisme officiel: Graham Fraser hausse le ton

Si le flegme et la tenue de Graham Fraser sont toujours irréprochables, le Commissaire aux langues officielles a su montrer la semaine dernière qu’il n’avait rien perdu de sa verve critique. Le dépôt de son rapport annuel au Parlement met en exergue les nombreux manquements du gouvernement Harper quant à ses obligations en matière de langues officielles, et le fait sans complaisance aucune.

«Le gouvernement continue d’appuyer en principe la dualité linguistique canadienne, mais cet appui ne se manifeste pas par une vision d’ensemble à l’égard des politiques gouvernementales et de la fonction publique.»

Manque de vision et d’action, leadership hésitant et incertain, les qualificatifs employés par Graham Fraser au sujet du gouvernement Harper en matière de langues officielles sont cinglants. Et le rapport déposé auprès du Parlement s’apparente presque à un recueil des recommandations effectuées par le commissaire au cours des derniers mois, tant les progrès réalisés par l’administration Harper s’avèrent faméliques.

La gestion de la mise en oeuvre du Plan d’action sur les langues officielles, arrivé à échéance le 31 mars dernier, reste notamment en travers de la gorge de Graham Fraser. Ce qui constitue l’épine dorsale du brûlot remis par le commissariat a pourtant fait l’objet de toutes les consultations et études nécessaires: «Depuis plusieurs mois, la ministre Verner et le premier ministre Harper ont en main le rapport sur les consultations entreprises sur le sujet, mais ils n’ont encore annoncé aucune mesure concrète. En fait, on se croirait dans une pièce de Samuel Beckett qui pourrait s’intituler En attendant le Plan d’action

Un manque de réactivité et d’action que l’on retrouve à une échelle plus large, déplore le commissaire, qui a enregistré «très peu de progrès dans plusieurs domaines d’activités. En fait, les données présentées dans [son] rapport indiquent que la situation de la langue de travail se serait même détériorée dans certaines institutions.»

Graham Fraser pointe par ailleurs quelques cas spécifiques, notamment celui des juges de la Cour suprême du Canada, dont le bilinguisme est indispensable afin d’offrir une représentativité objective de la réalité du Canada.

Le rapport met également en lumière quelques manquements majeurs au sein du milieu éducatif, et insiste sur l’impact essentiel du bilinguisme canadien pour les nouveaux entrants sur le marché du travail: «Le gouvernement fédéral doit agir avec les provinces et les territoires pour que les Canadiens et les Canadiennes qui veulent tirer avantage des deux langues et des deux cultures aient accès à des occasions d’apprentissage stimulantes et enrichissantes.»

Une grogne soutenue

La publication d’un rapport aussi tranché n’a pas manqué de susciter des réactions au sein de la communauté francophone du Canada.

La Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) est montée au créneau très rapidement, par l’intermédiaire de sa présidente Lise Routhier-Boudreau, qui a vu dans ce rapport «une série de constats qui reflètent le peu de gestes concrets qu’on voit au niveau de cette mise en œuvre, qu’il s’agisse de la promotion de la dualité linguistique, des services et communications dans les deux langues ou de l’appui au développement des communautés».

Toutefois, la FCFA s’étonne des suivis plutôt «faibles» du commissaire aux recommandations qu’il avait formulées dans son rapport d’enquête sur les compressions budgétaires effectuées par le gouvernement en septembre 2006. Le commissaire avait alors conclu que plusieurs des compressions effectuées, dont l’abolition du financement du Programme de contestation judiciaire, constituaient des violations au chapitre de la Loi sur les langues officielles. L’automne dernier, le commissaire a formulé trois recommandations claires afin que le gouvernement fédéral prenne des mesures correctives à l’intérieur d’une période de 120 jours.

«Or, dans son rapport annuel, M. Fraser note que le gouvernement n’a rien dit au sujet de ces mesures correctives, et formule une nouvelle recommandation demandant au Conseil du Trésor de prendre des mesures pour que ne se reproduisent plus des situations semblables à celle qu’on a vu en septembre 2006. Il est clair que nous aurions aimé voir un ton plus incisif du commissaire par rapport au peu de suivi donné par le gouvernement en termes de mesures correctives», souligne Mme Routhier-Boudreau.

Même son de cloche du côté de l’Assemblée de la francophonie de l’Ontario (AFO) qui soutient globalement les recommandations et points de vue développés dans ce rapport, mais avoue sa perplexité quant au commentaire du commissaire demandant aux communautés de s’efforcer d’accroître leur vitalité.

«Le commissaire nous demande de faire plus avec moins, souligne Mariette Carrier-Fraser. Moins d’argent, moins de ressources, mais plus de défis. Nous gérons une décroissance de ressources depuis plus d’une décennie. Les organismes communautaires nous témoignent de leur essoufflement, ajoute-t-elle. Nos leaders de la francophonie sont devenus cyniques quant à l’absence de dénouement aux consultations empilées sur consultations.»

Du côté de la Fédération culturelle canadienne-française (FCCF), l’enthousiasme est de mise et sa présidente, Raymonde Boulay-Leblanc, salue l’engagement du commissaire en matière de culture: «Dans son premier rapport, M. Fraser avait recommandé d’élargir la portée du prochain Plan d’action pour les Langues officielles au domaine des arts et de la culture de la francophonie canadienne. Aujourd’hui, il réaffirme sa positon pour que les arts et la culture restent au coeur du Plan d’action.»

Reste à savoir si le rapport déposé saura attirer un minimum l’attention du gouvernement Harper, dont les préoccupations actuelles semblent irrémédiablement tournées vers la gestion de sa popularité. Il en va de la crédibilité du commissariat.

+Récents

Retour du Salon virtuel de l’emploi du RDÉE

salon virtuel de lemploi

Le Réseau de développement économique et d’employabilité (RDÉE Canada) et ses organismes membres organisent une 2e édition du Salon virtuel de l’emploi les mercredi 22 et jeudi 23 février, de 9h à 21h. L’an dernier, plus de 13 000 visiteurs avaient examiné, en ligne, une bonne centaine de postes francophones ou bilingues affichés par une […]


16 février 2017 à 14h39

Hydro-Québec veut exporter son électricité et même s’implanter à l’étranger

Éric Martel, pdg d'Hydro-Québec, à la tribune conjointe des Canadian Club et Club canadien de Toronto le 15 février.

En plus de développer ses exportations d’électricité dans les provinces canadiennes et les états américains voisins, Hydro-Québec veut commercialiser ses innovations, comme une nouvelle batterie permettant de conserver l’énergie solaire ou éolienne, et veut acquérir des actifs à l’étranger, comme dernièrement le Réseau de l’intelligence électrique en France. C’est la stratégie de la société d’État québécoise, qu’a […]


16 février 2017 à 11h01

6000 $ à PoM pour des vidéos encourageant les jeunes à s’occuper de leur santé… en français

Gilles Marchildon (DG de Reflet Salvéo), Olga Lambert (co-DG de PoM), Fatoumata Keita (présidente de PoM),  Georgette Amihere (co-DG de PoM), Nicholas Ng (membre du CA de Reflet Salvéo et membre du Jury).

C’est PoM – Un Monde de Cultures qui a remporté le concours de projets Ma communauté s’engage! et sa bourse de 6000 $ accordée par Reflet Salvéo, qui lui offrira son appui technique. L’annonce a été faite le 15 février dans les bureaux de Reflet Salvéo, au cours d’une cérémonie informelle diffusée en direct sur […]


15 février 2017 à 19h46

Des lumières en mémoire des disparus de la tuerie de Québec

Veillée au Collège Français

Un peu plus d’une semaine après l’attentat perpétré au Centre culturel islamique de Québec le dimanche 29 janvier, des élèves, des enseignants et des gens de la communauté francophone de Toronto sont venus rendre hommage aux disparus de la tuerie au Collège français mardi soir dernier. Un moment simple et beau illuminé par les chandelles que chacun tentait de […]


13 février 2017 à 20h32

Geste solidaire des élèves de l’école Gabrielle-Roy

Des élèves et du personnel de Gabrielle-Roy en visite à la mosquée. (Photo: Émeline Bertel)

C’est une sortie scolaire pas comme les autres pour 25 élèves de 5e et 6e année de l’école Gabrielle-Roy, au centre-ville de Toronto. Mardi dernier, 7 février, ils se sont rendus à la mosquée Masjid Omar Bin Khatab, sur la rue Parliament, pour offrir à la communauté musulmane des fleurs et des lettres de soutien suite […]


13 février 2017 à 20h30

Des pigeons affamés envahissent le TFT

Une scène de #PigeonsAffamés, du Théâtre du Trillium. (Photo: Marianne Duval)

C’est seulement pour quelques représentations, du 23 au 26 février, que la nouvelle création théâtrale de Anne-Marie White, #PigeonsAffamés, prend ses quartiers au Théâtre français de Toronto. Entre texte, musique et danse, l’oeuvre se veut une expérience à la fois puissante, nostalgique et moderne, sublimée par la mise en scène de l’auteure et par les chorégraphies signées […]


13 février 2017 à 20h28

Incapable de mourir dignement au Canada

Paul-François Sylvestre, Ma jumelle m’a quitté dans la dignité, récit, Toronto, Éditions du GREF, coll. Athéna no 13, 2017, 128 pages, 30 illustrations, 20 $.

Depuis la légalisation de l’aide médicale à mourir en juin 2016, il y aurait en moyenne cinq cas par semaine juste en Ontario. La loi fédérale ne garantit cependant pas une pleine éligibilité à ce processus. Notre collaborateur Paul-François Sylvestre raconte comment sa sœur a dû se rendre en Suisse pour mourir dignement. L’auteur de Ma […]


13 février 2017 à 20h26

FrancoFoot se rend jusqu’en finale de la Ontario Indoor Cup

À g,: l'entraîneur Zili et le président de FrancoFoot Jean-Pierre Boué, avec ses joueurs et ceux du club de Cherry Beach.

L’équipe torontoise de soccer FrancoFoot, associée au club de Cherry Beach, a perdu 3-0 en finale de la Ontario Indoor Cup pour les moins de 18 ans, dimanche, contre North Scarborough. La veille, l’équipe de Jean-Pierre Boué (président) et de l’entraîneur Zili avait défait King City en demi-finale dans un match enlevant. (Vidéo ci-dessous: des arrêts […]


13 février 2017 à 20h24

Vancouver: trois incontournables et une découverte

Le Centre des Sciences de Vancouver vu du village olympique.

Vancouver émerveille l’amoureux de la nature ou le plus citadin en vous avec son paysage haut en couleur et ses quartiers riches en culture. La cité portuaire du Pacifique offre en plus une panoplie d’activités pour tous les goûts et tous les budgets. Derrière Toronto et Montréal, la métropole de la Colombie-Britannique arrive en huitième […]


13 février 2017 à 20h22

Tempeh: l’ingrédient indonésien qui se refait une santé en Ontario

L’équipe d’Henry’s Tempeh: Jason Jurchuk, Phil Diceanu, Paul Sauder.

Une entreprise alimentaire ontarienne est en pleine expansion afin de répondre à la demande croissante de tempeh, un aliment populaire de la cuisine santé qui est facile à digérer et fait à base de soya. L’entreprise Henry’s Tempeh vient tout juste d’emménager dans de nouvelles installations à Kitchener et accroît ses capacités de transformation afin de […]


13 février 2017 à 20h20
Voir tous les articles

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur