XL Foods: 10 cas d’infection au pays

Partagez
Tweetez
Envoyez

6 oct 2012 18h46

OTTAWA – Le ministère de la Santé du Québec a confirmé samedi que deux personnes dans la province avaient été contaminées à l’E. Coli en lien avec les produits de boeuf de l’usine de XL Foods à Brooks, en Alberta.

Dans un communiqué, le ministère a précisé que les deux victimes, dont la maladie remontait à septembre, avaient été traitées et s’étaient complètement rétablies.

Selon l’Agence de la santé publique du Canada, le nombre de cas s’élève maintenant à 10 pour l’ensemble du pays, soit sept en Alberta, deux au Québec et un à Terre-Neuve. Trois des cas albertains ont également été confirmés samedi.

La liste des personnes affectées pourraient toutefois s’allonger dans les prochains jours puisque des tests sont présentement effectués pour déterminer la source de contamination dans quatre autres cas en Alberta, 13 en Saskatchewan et un en Colombie-Britannique.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

La bactérie E. Coli a été détectée pour la première fois à l’usine de XL Foods le 4 septembre, mais ce n’est que 12 jours plus tard que les premiers avertissements n’ont émis.

Des centaines de produits de boeuf de XL Foods ont depuis été rappelés à travers le Canada et les États-Unis. De nouveaux produits et magasins ont également été ajoutés à la liste en fin de semaine.

Vendredi, l’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA) a indiqué que l’usine de viande au coeur de l’imposant rappel de boeuf avait un plan pour combattre la bactérie E. coli, mais ne l’appliquait pas ou ne le mettait pas à jour.

L’agence a déclaré avoir fait une demande d’information auprès de XL Foods le 8 septembre, mais la compagnie aurait dépassé de deux jours le délai prescrit. De plus, les documents remis par XL Foods étaient inutilisables, selon l’ACIA.

XL Foods a fourni aux autorités une information plus complète à compter du 11 septembre.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Un rappel de boeuf haché a finalement été lancé le 16 septembre, puis s’est étendu à plus de 1800 produits du boeuf distribués au Canada et dans une grande partie des États-Unis.

L’Agence d’inspection des aliments a décidé de fermer l’usine le 28 septembre. L’ACIA assure qu’elle ne pourra pas rouvrir tant et aussi longtemps que les inspecteurs ne seront pas satisfaits.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur