Viol collectif en Inde: les suspects plaident non coupaple à 13 accusations

Partagez
Tweetez
Envoyez

à 08h03 HNE, le 2 février 2013.

NEW DELHI – Cinq hommes ont plaidé non coupable samedi à 13 chefs d’accusation en lien avec le viol collectif d’une jeune femme dans un autobus de New Delhi, en Inde, en décembre dernier.

Les suspects, qui sont notamment accusés de viol et de meurtre, ont signé une déclaration dans laquelle ils proclament leur innocence, a révélé l’un de leurs avocats, qui ne peut être identifié en raison d’une ordonnance de non-publication imposée par le tribunal spécial chargé de l’affaire.

La cour commencera à entendre les témoins mardi.

Un sixième accusé âgé de 17 ans sera jugé par un tribunal pour la jeunesse et pourrait écoper jusqu’à trois ans de détention dans un centre pour jeunes contrevenants s’il est reconnu coupable. Un verdict de culpabilité aurait pu lui valoir la peine de mort s’il avait été adulte.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Selon la police, la victime et un ami ont été attaqués dans un autobus le 16 décembre alors qu’ils retournaient chez eux après être allés voir un film.

Les six hommes, les seuls occupants du véhicule privé, ont battu le garçon avec une barre en métal puis ont violé la fille avant de lui infliger des blessures internes graves avec la même barre.

Les deux victimes ont été jetées sur la route. La jeune femme est décédée deux semaines plus tard dans un hôpital de Singapour des suites de ses blessures.

Cet assaut brutal a provoqué une série de manifestations à travers l’Inde et suscité un débat concernant la manière dont sont traitées les femmes dans le pays et l’incapacité des autorités à les protéger.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur