Université de l’Ontario français: le mouvement associatif n’abandonne pas la provincialisation

L’Assemblée de la francophonie de l’Ontario (AFO), le Regroupement étudiant franco-ontarien (RÉFO) et la Fédération de la jeunesse franco-ontarienne (FESFO) accordent un appui conditionnel au rapport du Conseil de planification pour une université de langue française (présidé par Dyane Adam), diffusé la semaine dernière, auquel le gouvernement libéral a promis de donner suite. La condition … Continuer à lire Université de l’Ontario français: le mouvement associatif n’abandonne pas la provincialisation