Une substance qui rendrait les humains «invisibles» aux moustiques

Partagez
Tweetez
Envoyez

à 07h36 HAE, le 10 septembre 2013.

MONTRÉAL – La découverte arrive un peu tard pour les vacanciers cette année, mais des chercheurs américains affirment avoir identifié des substances qui se produisent naturellement sur la peau humaine et qui empêcheraient les moustiques de répérer leurs proies.

La nouvelle a été annoncée lundi à l’occasion de la 246e Assemblée et exposition nationale de la Société chimique américaine, la plus importante société scientifique de la planète.

Le chercheur Ulrich Bernier, du département de l’Agriculture des États-Unis (USDA), et ses collègues ont déterminé que certaines substances — comme l’acide lactique, une composante courante de la sueur humaine — attirent irrésistiblement les moustiques. En revanche, d’autres substances produites naturellement par la peau ou par les bactéries qui s’y trouvent laissent les moustiques complètement indifférents.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Le docteur Bernier a précisé que certains de ces produits bloquent l’odorat des moustiques, ce qui pourrait expliquer pourquoi les insectes sont attirés par certaines personnes plus que par d’autres. L’architecture moléculaire de ces substances se retrouve déjà dans une multitude de produits, et elles pourraient donc être incoporées à des cosmétiques, des lotions, des vêtements et d’autres produits qui incluent des chasse-moustiques.

M. Bernier a rappelé que les moustiques sont les animaux les plus dangereux pour l’humain, puisque leur piqûre peut transmettre une multitude de maladies qui feraient jusqu’à un million de morts chaque année.

Une femelle moustique, qui a besoin de sang pour nourrir ses oeufs, peut repérer une proie à 30 mètres de distance.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur