Une montgolfière de touristes prend feu et s’écrase en Égypte

Partagez
Tweetez
Envoyez

à 16h10 HNE, le 26 février 2013.

LUXOR, Égypte – Une montgolfière qui survolait l’ancienne ville égyptienne de Luxor a pris feu et s’est écrasée mardi dans un champ de canne à sucre, coûtant la vie à au moins 19 touristes étrangers.

Il s’agit d’un des pires accidents impliquant des touristes à survenir en Égypte. Les victimes proviendraient notamment de Hongrie, de Belgique, de France, du Royaume-Uni, du Japon et de Hong Kong.

Le ministère canadien des Affaires étrangères, à Ottawa, indique que l’ambassade du Canada au Caire a reçu confirmation qu’aucun Canadien n’a été impliqué dans l’accident.

Le ministre égyptien de l’Aviation civile, Wael el-Maadawi, s’est rendu à Luxor pour prendre la direction de l’enquête. Il a également suspendu les vols de montgolfières jusqu’à nouvel ordre.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Un responsable a expliqué que la montgolfière, qui transportait 20 touristes et un pilote, tentait de se poser au moment de l’accident. Un câble utilisé lors de l’atterrissage se serait enroulé autour d’un tube d’hélium, provoquant un incendie. La montgolfière a alors rapidement repris de l’altitude avant faire une chute de quelque 300 mètres quand une bonbonne de gaz a explosé.

Elle est tombée dans un champ de canne à sucre dans le village d’al-Dhabaa près de Luxor, à 510 kilomètres au sud du Caire.

«J’ai vu les touristes en feu et ils sautaient en bas de la montgolfière. Ils essayaient d’échapper au feu mais leurs vêtements étaient enflammés», a dit un fermier d’al-Dhabaa, Hassan Abdel-Rasoul. Il a ajouté qu’une des victimes est une femme qui était clairement enceinte.

Les corps des victimes étaient éparpillés dans le champ. Un reporter de l’Associated Press qui s’est rendu sur place a compté huit corps qui ont été placés dans des housses mortuaires et emportés. Aucun acte criminel n’est soupçonné.

Les expéditions de montgolfière, normalement à l’aube ou au crépuscule au-dessus des temples de Karnak ou de Luxor, sont très populaires auprès des touristes. En 2009, 16 touristes ont été blessés quand leur montgolfière a frappé une tour cellulaire. Sept touristes avaient été blessés lors d’un accident similaire, un an plus tôt.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

L’accident de mardi fait craindre à plusieurs que Luxor, une ville qui dépend lourdement des touristes étrangers, ne soit maintenant boudée.

«Le tourisme se meurt déjà ici et les touristes morts dans la montgolfière vont rendre les choses encore pires», a dit le directeur de la Chambre de tourisme de Luxor, Mohammed Osman. Il a blâmé les responsables de l’aviation civile, qui sont responsables de l’inspection des montgolfières, les accusant de négligence.

«Il n’y a pas de supervision et personne ne vérifie quoi que ce soit. Je ne veux pas blâmer la révolution pour tout mais ce laisser-aller a commencé avec la révolution, a-t-il dit. Ces gens-là ne font pas leur travail, ils ne vérifient pas les montgolfières et ils émettent des permis sans la moindre inspection.»

L’industrie touristique égyptienne a été décimée par le soulèvement populaire qui a renversé le régime d’Hosni Moubarak en 2011. Les hôtels de Luxor ne sont remplis qu’à 25 pour cent de leur capacité, au plus fort de la saison hivernale.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur