Un puissant séisme aurait fait 40 morts en Iran

Partagez
Tweetez
Envoyez

à 13h45 HAE, le 16 avril 2013.

DUBAÏ, Émirats arabes unis – Ce qui pourrait être le plus puissant séisme à avoir frappé l’Iran en plus de 50 ans a détruit de nombreuses structures près de la frontière du pays avec le Pakistan, mardi, tuant des dizaines de personnes et faisant trembler des édifices aussi loin qu’à New Delhi, Dubaï et Bahrein.

La télévision iranienne a évoqué au moins 40 morts, sans fournir plus de détails. Pour sa part, le Croissant-Rouge iranien a dit être confronté à une situation d’urgence très complexe dans un secteur où de petits villages sont éparpillés à travers les montagnes.

L’agence de presse semi-officielle ISNA a indiqué que le séisme, qui aurait eu une magnitude de 7,7, est le plus puissant à avoir touché l’Iran en plus de 50 ans.

Il s’agit aussi de la deuxième secousse à ébranler l’Iran en une semaine. La semaine dernière, un tremblement de terre de magnitude 6,1 a frappé à une centaine de kilomètres au sud-est de Bushehr, site du seul réacteur nucléaire iranien, faisant au moins 37 morts.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Le centre sismologique iranien affirme que la secousse s’est produite près de Saravan, une région peu peuplée qui se trouve à une cinquantaine de kilomètres de la frontière avec le Pakistan.

La télévision pakistanaise rapporte que six personnes ont été tuées et 47 autres blessées au pays. Un millier de résidences auraient aussi été endommagées.

Le U.S. Geological Survey des États-Unis avait évoqué un tremblement de terre de magnitude 7,8 et indiqué que la secousse a été ressentie aussi loin qu’à New Delhi, en Inde, et qu’à Dubaï et Bahrein, dans le Golfe persique.

L’agence américaine précise que le séisme s’est produit à une profondeur d’environ 15 kilomètres.

Des tours ont oscillé à travers le Golfe et plusieurs évacuations ont été ordonnées. C’est à Dubaï qu’on retrouve le Burj Khalifa, la tour la plus élevée du monde avec ses 828 mètres.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur