Un assaut final contre les rebelles touaregs dans le nord du Mali

Partagez
Tweetez
Envoyez

à 16h14 HAE, le 8 mai 2013.

BAMAKO, Mali – L’armée malienne en est à ses derniers préparatifs en vue d’une offensive finale dans la capitale provinciale de Kidal, la dernière ville contrôlée par les rebelles touaregs dans le nord du pays.

Le lieutenant-colonel Souleymane Maiga a refusé de fournir plus de détails sur l’échéancier de cette opération, mercredi, se contentant de mentionner que les préparatifs en prévision du déploiement en étaient à une «étape avancée». Il a par ailleurs ajouté que le Mali ne pouvait plus accepter d’avoir deux armées sur son territoire.

Kidal, la capitale de l’une des trois provinces septentrionales du pays, est tombée entre les mains des rebelles l’an dernier. La ville est toujours sous le joug des séparatistes touaregs, qui se battent pour l’établissement d’un territoire — «Azawad» — pour le peuple touareg.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Les rebelles du Mouvement de libération national du Azawad, ont pris le contrôle de plusieurs villes dans le nord du Mali il y a environ un an.

Leur victoire a cependant été de courte durée, puisque les combattants islamistes radicaux de la succursale d’al-Qaïda au Maghreb les ont chassés et ont pris le contrôle d’un secteur d’une superficie équivalente à celle de l’Afghanistan, où ils ont instauré la charia et ouvert des camps d’entraînement jihadistes.

En janvier, la France a lancé une offensive militaire aérienne et déployé 2000 soldats afin de soutenir le Mali dans sa tentative de regagner le contrôle de la région.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur