Tuerie de Newtown: annulation de plusieurs foires d’armes

Partagez
Tweetez
Envoyez

à 20h00 HNE, le 5 janvier 2013.

SARATOGA SPRINGS, NY – Plusieurs foires d’armes situées à une heure de route de Newtown — cette ville américaine où a eu lieu une tuerie dans une école primaire — ont été annulées.

À White Plains, dans l’État de New York, un tel événement a été annulé parce que les organisateurs ne le croyaient plus approprié. La foire avait été ramenée depuis quelques années seulement, après une annulation d’une décennie provoquée par la fusillade à l’école secondaire Columbine.

À Danbury, une ville du Connecticut située à environ 16 kilomètres à l’ouest de Newtown, c’est l’endroit où devait avoir lieu la foire qui s’est décommandé. Ce fut aussi le cas pour trois autres foires dans la vallée de l’Hudson dans l’État de New York, selon l’organisateur.

Les défenseurs du droit de porter des armes à feu aux États-Unis n’ont pas changé leur message insistant depuis la tuerie du 14 décembre. Mais à cause de sensibilités accrues depuis la tragédie, plusieurs organisateurs de foires ont réduit leurs expositions d’armes et certains responsables et organisateurs ont carrément annulé les événements, habituellement bien courus.

Certains des fusils les plus populaires seront par exemple absents de la foire d’armes du week-end prochain à Saratoga Springs, dans l’État de New York. Les organisateurs ont accepté de ne pas permettre l’exposition et la vente des armes semi-automatiques de style militaire AR-15 et leurs chargeurs de grande capacité.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Le commissaire à la sécurité publique de cette ville, Chris Mathiesen, a expliqué que la plupart des résidants de Saratoga Springs ne voulaient pas ces armes soient présentes et vendues dans la ville. Mercredi, le conseil municipal avait demandé aux organisateurs de ne pas exposer des armes de style militaire ou dotées chargeurs de grande capacité «du type utilisé dans la tragédie de Newtown».

L’organisateur, David Petronis, a acquiescé, disant comprendre la réaction. Il a souligné que ceux qui achètent des armes lors de sa foire doivent se soumettre à une vérification des antécédents, comme l’exige l’État de New York.

Thom Lauzon, maire de la ville de Barre, au Vermont, a quant à lui indiqué qu’il voulait bannir les armes d’assaut de type militaire d’une foire d’armes annuelle qui devrait avoir lieu en février.

Le tueur qui a abattu 20 enfants et six adultes à l’école primaire Sandy Hook de Newtown, au Connecticut, avait utilisé un fusil AR-15.

* * *
D’AUTRES ARTICLES SUR NEWTOWN

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur