Trois chasseurs de tornades parmi les victimes en Oklahoma

Partagez
Tweetez
Envoyez

à 23h58 HAE, le 2 juin 2013.

OKLAHOMA CITY – Trois expérimentés chasseurs de tempête ont péri en faisant ce qu’ils aimaient le plus : sillonner les Plaines à la recherche de dangereuses tempêtes comme celle survenue en Oklahoma et qui a mis fin à leur poursuite ultime.

Tim Samaras, son fils Paul et leur collègue Carl Young sont décédés vendredi lorsqu’une tornade de force 3, propulsée par des vents soufflant à 265 km/h, s’est tournée contre eux près d’El Reno, en Oklahoma.

Après des années durant lesquelles ils ont partagé de spectaculaires vidéos avec les auditeurs et les chercheurs météorologiques, ils ont été victimes d’une têmpête qui a tué un total de 13 personnes à Oklahoma City et dans ses banlieues.

Tony Laubauch, qui travaillait avec l’équipe de Tim Samaras vendredi soir, a rappelé qu’ils se sont prêtés à cet exercice maintes et maintes fois dans le passé, avec succès et de façon sécuritaire.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Selon des responsables du Centre de prédiction des tempêtes de Norman, en Oklahoma, ces décès seraient les premiers parmi des chercheurs scientifiques pendant qu’ils chassaient des tornades.

Tim Samaras, 54 ans et originaire de Bennett au Colorado, avait la réputation d’être un homme prudent. Mais vendredi, il a été coincé sur une autoroute avec son fils, Paul Samaras, 24 ans et également originaire de Bennett, et Carl Young, qui enseignait la géologie au Collège communautaire de Lake Tahoe, en Californie.

«Je ne sais si je pourrais dire que j’avais peur, parce qu’il a toujours mis beaucoup d’importance sur la question de la sécurité», a confié Jim Samaras, le frère de Tim, qui a confirmé les décès à l’Associated Press.

«Il savait quoi chercher. Il savait où il ne fallait pas être et dans ce cas, la tornade a bifurqué vers eux», a-t-il ajouté.

Tim Samaras et son équipe de chasseurs de tornades produisaient du matériel pour Discovery Channel, National Geographic et dans le cadre de conférences portant sur la météorologie.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

«Il observait les tornades non pas pour profiter des réflecteurs de la télévision, mais pour l’aspect scientifique», a également affirmé Jim Samaras. «En bout de ligne, il voulait sauver des vies et a réalisé l’ultime sacrifice dans ce but.»

La tornade qui a tué les trois chasseurs de tempête s’est développée directement devant eux. Sur son compte Twiitter, Tim Samaras a affiché une photo de nuages s’élevant au coeur d’une atmosphère volatile.

«Des tempêtes prennent maintenant forme au sud de Watonga. Dangeureuse journée à venir en Oklahoma — faites preuve de ‘sagesse météorologique’». Ce fut son dernier gazouillis.

Lourds dommages

Les représentants des services d’urgence américains ont commencé samedi à évaluer les dommages causés par une série de tornades et d’orages qui ont fait au moins 13 morts et plus de 100 blessés dans le Midwest en début de week-end.

La tempête a renversé des voitures et piégé des automobilistes sur une autoroute près d’Oklahoma City lorsqu’elle s’est abattue sur la région en fin d’après-midi vendredi, en pleine heure de pointe.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Selon le service météorologique national des États-Unis, plusieurs tornades ont touché terre dans les prairies et terrorisé les villes sur leur passage.

Ces nouvelles intempéries ont frappé une zone déjà durement ébranlée par la tornade de catégorie EF5 qui a dévasté la ville de Moore, en banlieue d’Oklahoma City, le 20 mai, tuant 24 personnes et rasant des quartiers entiers.

Les images captées par des chasseurs de tempête vendredi montrent de nombreuses tornades se former alors que la cellule orageuse passe au sud d’El Reno et près du centre-ville d’Oklahoma City.

La tempête a aussi fait des ravages dans les environs de Saint-Louis, au Missouri. Sur les premières images aériennes de la zone touchée, on peut voir des maisons aux toits arrachés et des piles de débris éparpillés sur le sol.

Parmi les victimes figurent une mère et son bébé retrouvés dans un véhicule. Amy Elliott, une porte-parole du bureau du médecin légiste de l’État, a annoncé samedi que le bilan comprenait sept adultes et deux enfants.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Le département de la Santé de l’État de l’Oklahoma a rapporté samedi que 104 personnes avaient été blessées.

Bruce Thoren, un météorologiste du bureau du service météorologique national à Norman, a affirmé que la tempête de vendredi avait laissé environ 20 centimètres de pluie en quelque heures, causant d’importantes inondations. Plusieurs routes autour d’Oklahoma City étaient recouvertes d’eau boueuse samedi matin.

Il a aussi précisé que la pluie avait empêché les automobilistes de bien voir les tornades. «Certaines sont cachées par la pluie et presque invisibles, ce qui est extrêmement dangereux», a expliqué M. Thoren. «Quelqu’un qui conduit tout près et qui n’est pas familier avec ce type de phénomène peut très bien se diriger droit dedans.»

Au nombre des blessés se trouve le météorologiste Mike Bettes de la chaîne télévisée Weather Channel, qui a subi des blessures mineures lorsque le véhicule utilitaire sport où il se trouvait en compagnie de deux photographes a été projeté 182 mètres plus loin.

Les autorités ont indiqué que les risques de tornades allaient vraisemblablement diminuer dans les prochains jours avec l’arrivée d’un front froid dans la région.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur