Texas: l’explosion dans une usine d’engrais a fait 12 morts

Partagez
Tweetez
Envoyez

à 11h59 HAE, le 19 avril 2013.

WEST, Texas – Douze corps ont été retrouvés après l’explosion d’une usine d’engrais mercredi soir au Texas, a indiqué vendredi la police.

Le sergent Jason Reyes, du département de la Sécurité publique du Texas, a ajouté qu’environ 200 personnes ont été blessées par la déflagration à West, à environ 32 kilomètres au nord de Waco.

M. Reyes n’a pas été en mesure de dire combien des victimes sont des premiers répondants qui s’étaient rendus sur place pour combattre l’incendie qui a précédé l’explosion.

Des secouristes fouillaient les décombres fumants à la recherche de survivants et cette opération se poursuit. L’explosion a détruit des dizaines de maisons, un immeuble d’habitation, une école et une résidence de personnes âgées.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Le sergent Reyes a expliqué que 150 édifices avaient été fouillés en date de vendredi matin et que 25 autres devaient encore être inspectés.

Certaines personnes qui ont visité la zone dévastée par l’onde de choc ont décrit des portes de garage enfoncées et des fenêtres fracassées. Toutes les fenêtres de l’école West Intermediate ont été brisées, tout comme celles de la cafétéria.

Les responsables indiquent qu’il semble s’agir d’un accident industriel provoqué par un incendie. Des membres du Bureau of Alcohol, Tobacco, Firearms and Explosives des États-Unis attendaient toujours de pouvoir se rendre sur place pour entreprendre leur enquête.

Certains témoins ont comparé le site de l’accident à une zone de guerre.

Julie Zahirniako a raconté qu’elle était avec son fils au terrain de jeu lorsque l’explosion s’est produite. Le garçon a été projeté à plus d’un mètre dans les airs et s’est cassé des côtes en retombant.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Selon le sergent Swanton, des pompiers volontaires ont répondu à un appel à l’usine environ une demi-heure avant l’explosion. Ils se sont vite rendu compte du danger et ont procédé à l’évacuation des lieux. La déflagration est survenue 20 minutes plus tard.

Les responsables ont révélé que l’usine fabriquait des produits similaires à ceux utilisés lors de l’attentat terroriste à Oklahoma City en 1995.

Le principal brasier était sous contrôle dès mercredi, mais les autorités ont demandé aux habitants de rester à l’intérieur en raison des risques d’explosion et de fuite d’ammoniac.

L’usine avait reçu une amende de 10 000 $ l’été dernier pour manquements aux règles de sécurité, mais le gouvernement a accepté que l’entreprise ne paie que 5250 $ après qu’elle eut corrigé la situation.

Selon des documents consultés par l’Associated Press, l’Administration américaine pour la sécurité des pipelines et matériaux dangereux avait découvert que la West Fertilizer Co. prévoyait transporter de l’ammoniac sans prendre les mesures de sécurité nécessaire. Un inspecteur avait également déterminé que les réservoirs d’ammoniac de l’usine n’étaient pas adéquatement identifiés.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur