Suzie Leblanc donne de la voix aux chants traditionnels acadiens

Partagez
Tweetez
Envoyez

MONTRÉAL (PC) – Avec Tout passe, la soprano Suzie Leblanc donne de la voix aux chants traditionnels acadiens, trois ans après La Mer jolie.

En 18 titres, l’interprète trouve la voie entre la tradition folklorique et le baroque, entre la tristesse des exils acadiens et la joie des chants de mariage.

Pour préparer son premier pèlerinage à Saint-Jacques de Compostelle, en Espagne, Suzie Leblanc, qui vit à Montréal, a sillonné son Acadie natale. C’est en marchant qu’elle «rencontre» les chansons composant son album Tout passe.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

En route, elle retrouve l’historien acadien Georges Arsenault, avec qui elle avait collaboré sur son premier album acadien, La Mer jolie, paru en 2004. Il lui chante Le Baron (ou La Fille tuée par sa mère), l’un des titres qui émeut le plus Suzie Leblanc.

Suzie Leblanc s’est bâti une réputation, au Québec et à travers le monde, grâce à ses interprétations en opéra ou récital d’un répertoire voguant du XVIIe au XVIIIe siècle, de Mozart à Bach ou Handel, un univers assez éloigné des chants traditionnels acadiens.

Entourée de ses musiciens, David Greenberg au violon, Chris Norman à la flûte, David McGuinness au clavecin, Sylvain Bergeron à la guitare, Betsy MacMillan à la viole et Shawn Mativetsky aux percussions, Suzie Leblanc a enregistré dans une église les 18 pistes de l’album.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur