Sept Saoudiens condamnés pour vol sont décapités

Partagez
Tweetez
Envoyez

à 10h34 HAE, le 13 mars 2013.

RIYAD, Arabie saoudite – Sept Saoudiens reconnus coupables de vol, de pillage et de braquage à main armée ont été décapités mercredi, plus d’une semaine après que leurs familles et des groupes de défense des droits de la personne aient lancé des appels à la clémence au roi.

Les exécutions ont eu lieu dans la ville d’Abha, dans le sud du pays.

Les sept hommes avaient été arrêtés en 2006 et condamnés en 2009. Plus tôt ce mois-ci, l’organisation new-yorkaise Human Rights Watch avait demandé l’annulation des peines de mort puisque les suspects étaient mineurs au moment du crime.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

L’un d’entre eux avait déclaré à l’Associated Press, au début du mois de mars, qu’il n’avait que 15 ans quand il a été arrêté pour des vols de bijoux commis en 2004 et 2005. Nasser al-Qahtani a dit avoir été torturé et ne pas avoir eu accès à un avocat.

L’Arabie saoudite respecte une interprétation stricte de la loi islamique, qui prévoit l’exécution des individus trouvés coupables de meurtre, de viol et de vol à main armée. Vingt-trois personnes ont été mises à mort depuis le début de l’année.

Soixante-seize personnes avaient été exécutées l’an dernier, dont certaines qui ont été crucifiées après avoir été décapitées.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur