Québec: que des péquistes honorées dans des annonces pour la Journée de la Femme


6 mars 2013 à 11h32

à 16h37 HNE, le 6 mars 2013.

QUÉBEC – Les partis d’opposition ont accusé mercredi le gouvernement Marois de détourner à des fins partisanes et aux frais des contribuables la Journée internationale de la femme.

Une publicité du gouvernement du Québec parue samedi dernier dans le quotidien Le Devoir illustre ce détournement partisan de la journée du 8 mars, ont décrié à l’unisson Québec solidaire, le Parti libéral (PLQ) et la Coalition avenir Québec (CAQ).

Afin de souligner le chemin parcouru par les femmes au cours des dernières décennies, les concepteurs de la publicité ont choisi d’afficher les photos des 17 élues du Parti québécois, y compris celle, bien en évidence, de la première ministre Pauline Marois.

Le message, conçu pour une seule publication, a coûté près de 5000 $ (4969 $) et a été payé par le ministère du Conseil exécutif.

Là où le bat blesse, c’est que les 24 autres femmes qui siègent à l’Assemblée nationale dans les partis d’opposition ont été complètement ignorées.

Payée par les contribuables, la publicité aurait dû souligner l’apport des femmes parlementaires de tous les partis et non pas exclusivement les péquistes, a fait valoir Maryse Gaudreault, porte-parole de l’opposition officielle pour la condition féminine.

«Les contribuables n’ont pas à payer pour les publicités partisanes et je suis extrêmement déçu de voir que le Parti québécois utilise une journée aussi importante que la Journée internationale de la femme comme tribune politique», a-t-elle lancé.

S’il avait voulu réellement rendre hommage aux femmes, le gouvernement péquiste aurait présenté toutes celles qui ont été élues au scrutin du 4 septembre et non pas uniquement ses alliées politiques, a renchéri la porte-parole caquiste Michelyne C. St-Laurent.

En dirigeant les projecteurs sur ses seules députées, le gouvernement Marois a fait preuve de mépris envers toutes les politiciennes, selon Mme St-Laurent, qui est membre du Cercle des femmes parlementaires.

«Le gouvernement fait une annonce pour la Journée de la femme comme si ce n’est qu’au PQ qu’il y a des femmes, comme s’il n’y avait que ces femmes-là. Où on les met toutes ou on n’en met pas», a-t-elle déclaré.

Lorsqu’elle a vu la publicité samedi dernier, la co-porte-parole de Québec solidaire, François David, a cru pour sa part qu’il s’agissait d’une page payée par le Parti québécois tant la présentation lui apparaissait partisane. Or, la longue marche des femmes vers l’égalité ne devrait pas faire l’objet d’une pareille politicaillerie, a-t-elle estimé.

A son avis, le gouvernement de Pauline Marois a agi de manière «inappropriée» et a manqué une belle occasion de démontrer sa capacité de faire de la politique autrement.

«Me semble que ça aurait été un beau signal que Mme Marois, son équipe et ceux qui ont conçu la publicité aient la préoccupation de rendre hommage à d’autres femmes députées même si elles ne font pas partie de la même formation politique», a-t-elle soulevé.

Au bureau de la première ministre, une porte-parole a cependant justifié la décision de rendre hommage aux seules femmes du gouvernement.

«Mme Marois voulait présenter son équipe féminine et la contribution des femmes au sein du gouvernement», a dit la directrice des communications, Shirley Bishop.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Haïti : la rage des innocents

Des centaines de visages décomposés par la rage apparaissent sur nos écrans: les visages de milliers de jeunes Haïtiens privés d'espoir. Rien ne les...
En lire plus...

17 février 2019 à 17h30

Sur les traces des aventuriers du 80e parallèle

Norvège Aurélie Resch
Il est près de 22h quand le navire Nordstjernen de la compagnie Hurtigruten franchit le 80e parallèle. Passagers et équipage sont réunis sur le...
En lire plus...

17 février 2019 à 13h00

Voyager dans le temps avec les éditions Faton

Les éditions Faton offrent toute une gamme de revues relatives au domaine artistique qui sont toujours d'un grand intérêt. Elles sont toutes du même...
En lire plus...

17 février 2019 à 11h00

Bêtise et petitesse de l’être humain

L’innocent
Les scandales pédophiles au sein de l’Église catholique durent depuis des siècles. Sergio Kokis s’en inspire pour écrire L’innocent, un roman dont l’action se...
En lire plus...

17 février 2019 à 9h00

Quiz : A mari usque ad mare

A mari usque ad mare (d’un océan à l’autre) est la devise du Canada.
En lire plus...

17 février 2019 à 7h00

Oslo: dans les coulisses des négociations israélo-palestiniennes

Studio 180
Me voici, à la St-Valentin, assis avec ma bien-aimée, dans une salle remplie à craquer du théâtre CAA de Mirvish (l'ancien Panasonic sur Yonge...
En lire plus...

16 février 2019 à 12h00

La pénurie d’enseignants freine le bilinguisme

Photo: Francopresse, Lucas Pilleri
Après des décennies de croissance exponentielle, les programmes de français langue seconde des conseils scolaires du pays peinent à trouver un nombre suffisant d’enseignants...
En lire plus...

16 février 2019 à 9h00

Le lait au chocolat ne fait rien de spécial pour la récupération des sportifs

santé, sport
Les médias, la publicité et bien des athlètes rapportent régulièrement que le lait au chocolat améliore la récupération chez les sportifs après un effort...
En lire plus...

La France s’anime au TAAFI

TAAFI
Du 15 au 17 février, les films sont de retour au Festival international d’art d’animation de Toronto (TAAFI) et plusieurs oeuvres françaises émergent du...
En lire plus...

15 février 2019 à 16h28

Adieu, Opportunity

La NASA a officiellement «déplogué» le 12 février sa sonde martienne Opportunity, qui ne répondait plus depuis juin dernier. Sa mission a duré beaucoup...
En lire plus...

15 février 2019 à 15h15

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur