Ouganda: l’armée de Kony perdrait des combattants

Partagez
Tweetez
Envoyez

à 08h56 HNE, le 4 février 2013.

KAMPALA, Ouganda – Une organisation qui s’intéresse aux crimes commis par l’Armée de résistance du Seigneur (ARS) affirme qu’une campagne de défections orchestrée par des conseillers militaires américains coûte des combattants au groupe rebelle ougandais.

L’organisation LRA Crisis Tracker a indiqué lundi qu’au moins 19 combattants ont quitté les rangs du groupe depuis neuf mois. Un leader de l’organisation a aussi été tué pendant cette période et un autre blessé.

L’ARS est dirigée par Joseph Kony, un chef de guerre brutal qui s’est fait connaître l’an dernier quand l’organisation caritative américaine Invisible Children a mis en ligne un vidéo illustrant ses crimes. Une centaine de soldats membres des forces spéciales américaines aident des soldats africains à traquer Kony.

L’ARS ne compterait plus que 200 combattants actifs, mais les rebelles continueraient à kidnapper des civils au Congo et en République centrafricaine.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur