Mandela serait maintenu en vie artificiellement

Partagez
Tweetez
Envoyez

JOHANNESBOURG – Le gouvernement d’Afrique du Sud a nié vendredi que l’ancien leader Nelson Mandela soit dans un état végétatif.

M. Mandela se trouverait plutôt dans un état critique, mais stable. Un proche avait indiqué plus tôt cette semaine que l’homme de 94 ans était conscient et capable d’interagir avec son entourage.

Nelson Mandela est entré à l’hôpital le 8 juin. Jacob Zuma, l’actuel président sud-africain, lui a rendu visite jeudi.

Une première version d’un document remis aux tribunaux le 27 juin concernant une dispute familiale affirme que M. Mandela est dans un état végétatif permanent. Une deuxième version du même document omet cette phrase.

M. Mandela serait toutefois maintenu en vie par un respirateur.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

L’état de M. Mandela est considéré comme critique et il continue de vivre grâce à un insufflateur, peut-on lire dans les documents soumis à un tribunal dans le cadre d’une dispute familiale concernant le lieu de sépulture des trois enfants décédés de l’ex-leader de la lutte contre l’apartheid.

Le différend s’est terminé jeudi par le retour des trois dépouilles, qui avaient été déplacées par Mandla Mandela, le petit-fils de l’ancien politicien de 94 ans, à leur tombe d’origine dans le village de Qunu à la suite d’un ordre de la cour.

À Qunu jeudi, l’inhumation des trois enfants décédés de Nelson Mandela s’est déroulée en présence de membres de la famille et des aînés du village où l’ex-dirigeant a grandi et où il a dit vouloir être enterré. Des tests ont plus tard confirmé qu’il s’agissait bel et bien des restes de la fille et des deux fils de M. Mandela.

Mandla Mandela a exhumé les dépouilles et les a enterrées de nouveau à Mvezo, le lieu de naissance de son grand-père, en 2011. Quinze de ses proches se sont adressés aux tribunaux pour l’obliger à ramener les défunts à Qunu.

En conférence de presse jeudi, l’aîné des petits-enfants Mandela a déclaré que son grand-père, tout comme lui, serait très déçu de la situation.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Plus tôt, l’épouse de Nelson Mandela, Graca Machel, avait révélé que son mari éprouvait parfois de l’inconfort, mais rarement de la douleur.

Mme Machel a évoqué l’état de son conjoint à l’occasion d’un événement de financement organisé par un hôpital pour enfants qui portera le nom de l’ancien président.

Elle a par ailleurs remercié la population pour son appui indéfectible au cours des dernières semaines et affirmé que ces événements avaient permis une fois de plus de rappeler le rôle unificateur que joue l’ancien leader sud-africain au sein de son pays.

Nelson Mandela a été incarcéré pendant 27 ans. Il a été libéré en 1990 avant d’être élu président lors d’élections multiraciales en 1994. Un an plus tôt, il a remporté le prix Nobel de la paix, conjointement avec l’ancien président de l’Afrique du Sud, Frederik De Klerk.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur