Loto-Québec n’acceptera pas les paris sur la succession de Benoit XVI

Partagez
Tweetez
Envoyez

à 16h07 HNE, le 13 février 2013.

MONTRÉAL – Les paris sont ouverts au Québec concernant l’identité du prochain pape, mais pas dans le sens littéral du terme.

Loto-Québec affirme ne pas avoir l’intention de suivre l’exemple de certaines maisons de jeu basées à l’étranger qui ont commencé à accepter les gageures sur le successeur de Benoît XVI.

La société d’État n’est pas emballée par le fait que l’ancien archevêque de Québec, Marc Ouellet, est considéré par certains preneurs de paris comme l’un des favoris pour devenir le prochain souverain pontife.

Alors que Loto-Québec a récemment débordé des paris sportifs en lançant une nouvelle loterie permettant aux cinéphiles de se prononcer sur les finalistes aux Oscar, un porte-parole a indiqué mercredi que la société d’État n’avait pas l’intention d’étendre ses activités au domaine religieux.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Interrogé sur la question, Jean-Pierre Roy a répondu qu’il serait malvenu pour une organisation gouvernementale de se lancer dans une telle opération.

Certains preneurs de paris ont sauté dans l’arène depuis que Benoît XVI a annoncé sa démission, lundi. L’un d’eux, Paddy Power, basé en Irlande, a accordé au cardinal Ouellet une cote de sept contre deux, le désignant comme favori dans la course à la papauté.

Un porte-parole de cette maison de paris a expliqué que depuis quelques jours, le cardinal québécois était particulièrement populaire parmi ses clients, basés au Royaume-Uni et en Irlande.

Les gageures papales peuvent être perçues comme extrêmement offensantes pour les croyants, mais il ne s’agit certainement pas d’une pratique récente. En 1591, le pape Grégoire XIV avait émis une mise en garde officielle menaçant d’excommunication toute personne ayant misé de l’argent sur certaines affaires du Vatican.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur