L’explosion d’un camion de gaz fait au moins 22 morts au Mexique

Partagez
Tweetez
Envoyez

à 18h55 HAE, le 8 mai 2013.

MEXICO – L’explosion d’un camion transportant du gaz de pétrole liquéfié a fait au moins 22 morts et une trentaine de blessés, mardi, à Ecatepec, en banlieue de Mexico.

Les autorités ont toutefois prévenu que le bilan pourrait encore s’alourdir. Une douzaine de personnes étaient toujours hospitalisées mardi soir, et certaines d’entre elles se trouvaient dans un état critique.

Le bilan de 22 morts est révélé dans une lettre transmise au pape François par le gouverneur Eruviel Avila tard mardi. Le gouverneur Avila devait rencontrer le pape au Vatican, mais il l’a informé de sa décision de plutôt rentrer au Mexique.

Des secouristes ont continué à fouiller les restes calcinés de voitures et de maisons qui avaient été construites à quelques mètres seulement de l’autoroute qui contourne la partie nord de la métropole mexicaine.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

L’accident s’est produit vers 5 h 30, mardi. Des images diffusées par la télévision mexicaine ont montré des flammes illuminant l’aube pendant que des résidants se précipitaient pour porter secours aux victimes, dont plusieurs seraient mortes brûlées vives dans leur lit.

Une gigantesque section du camion a été projetée à 50 verges de distance, atterrissant près d’une maison et sur des voitures garées à proximité. Plusieurs porcs, chèvres et autres animaux qui étaient gardés dans des cours arrière ont été tués.

Le maire de Ecatepec, Pablo Bedolla, a déclaré qu’une vingtaine de maisons et une école avaient été abîmées par l’explosion. L’accident ayant eu lieu avant les heures de cours, il n’y aurait pas de victime dans l’établissement scolaire.

Le maire, qui s’est entretenu avec les familles des victimes, a affirmé que sa communauté était dévastée par l’événement.

L’explosion met en évidence deux problèmes de sécurité récurrents au Mexique, soit le fait que les camions lourds sont très souvent impliqués dans des accidents et que de nombreuses maisons sont construites illégalement à quelques mètres d’autoroutes importantes.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Le camion impliqué dans l’accident de mardi remorquait deux réservoirs. Blessé, le conducteur du véhicule a été transporté dans un hôpital de la région.

L’an dernier, le gouvernement mexicain avait annoncé des mesures visant à resserrer les inspections et diminuer la charge maximale après des protestations à propos d’une série d’accidents mortels impliquant des camions à double remorque.

En avril 2012, un camion circulant sur une route de l’État de Veracruz avait perdu sa deuxième remorque, qui avait percuté un autobus et tué 43 travailleurs agricoles.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur