L’ex-ministre libéral Robert Kaplan est mort

Partagez
Tweetez
Envoyez

5 nov 2012 19h54

OTTAWA _ L’ancien ministre libéral Robert Kaplan est mort lundi à l’âge de 75 ans, après une longue lutte contre le cancer.

Ce francophile a été membre du conseil d’administration de l’Alliance française de Toronto et participait souvent aux diverses activités francophones de la Ville-Reine.

« Le Conseil d’Administration de l’Alliance Française et l’ensemble de ses employés souhaitent exprimer leurs condoléances à la famille et aux amis de Robert Kaplan, un grand Canadien et un infatigable défenseur du bilinguisme dans notre pays », a commenté l’AFT dans un communiqué.

M. Kaplan est surtout connu pour son rôle de Solliciteur général du Canada de 1980 à 1984, une période pendant laquelle il avait présidé au démantèlement du service de sécurité de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) et à la création du Service canadien du renseignement de sécurité (SCRS).

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Le chef libéral par intérim, Bob Rae, a annoncé le décès de Robert Kaplan sur Twitter lundi.

« Désolé d’annoncer que Robert Kaplan est mort », a écrit M. Rae. « Pour plusieurs personnes, c’était un bon ami qui a beaucoup contribué à la politique et à la vie publique au Canada. »

Les funérailles de M. Kaplan auront lieu mardi à la Benjamin Memorial Chapel de Toronto.

Robert Kaplan avait été élu pour la première fois en 1968, dans la circonscription torontoise de Don Valley.

Il a été défait en 1972, puis s’est présenté dans la circonscription de York Centre en 1974, une circonscription qu’il a représentée pendant près de 20 ans, avant de se retirer de la politique en 1993.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur