Les rebelles syriens capturent un gouverneur de province


5 mars 2013 à 12h09

à 15h01 HNE, le 5 mars 2013.

BEYROUTH – Les rebelles syriens tentaient mardi de prendre le contrôle total de la ville de Racca, dans le nord du pays, après avoir capturé le gouverneur de la province du même nom.

Des soldats gouvernementaux contrôlent encore certains secteurs de la ville, mais Racca pourrait bientôt devenir la première ville syrienne à tomber entièrement entre les mains de l’insurrection.

L’Observatoire syrien des droits de la personne, à Londres, a indiqué que les rebelles ont capturé le gouverneur de la province de Racca, Hassan Jalili, au terme de combats survenus pendant la nuit près de son bureau dans la ville.

L’observatoire ajoute que les insurgés ont également mis la main au collet du président provincial du parti Baas, la formation de Bachar el-Assad.

Le directeur de l’observatoire, Rami Abdoul-Rahman, affirme que M. Jalilil compte parmi les plus importants dirigeants syriens capturés par les rebelles depuis le début de la guerre civile il y a deux ans.

Les combats se poursuivaient mardi autour d’un centre des renseignements dans la ville. L’observatoire révèle que le régime a lancé des frappes aériennes contre deux cibles, faisant un nombre indéterminé de morts. Il rapporte aussi des combats féroces près de deux dépôts d’armes, complètement dans le nord de Racca.

Dans un communiqué diffusé mardi, l’agence onusienne des enfants, l’Unicef, a prévenu que la guerre civile menace l’éducation de centaines de milliers d’enfants syriens. De plus, 20 pour cent des écoles du pays auraient été endommagées ou serviraient de refuges. La situation serait particulièrement pénible dans des villes comme Idlib, Alep et Damas, qui ont été le théâtre de certaines des pires violences.

Plus d’une centaine d’enseignants et employés scolaires ont été tués et plusieurs autres ont tout simplement cessé de se présenter au travail.

Le conflit menace aussi de déborder à l’extérieur des frontières syriennes. Lundi, des hommes armés ont abattu 48 soldats syriens qui avaient trouvé refuge en Irak. Cela soulève des questions concernant la volonté apparente du gouvernement irakien de venir en aide, discrètement, au régime Assad. Bagdad attribue cette attaque à la branche irakienne d’Al-Qaïda, ce qui permet de croire à une certaine collaboration entre Al-Qaïda et des combattants syriens.

Par ailleurs, un responsable militaire américain estime que la situation en Syrie est trop complexe pour fournir une aide létale aux rebelles.

Le général James Mattis, du corps des Marines, a dit s’inquiéter que des armes remises aux rebelles syriens finissent par se retrouver entre les mains des ennemis des États-Unis.

Le nouveau secrétaire d’État américain, John Kerry, a prévenu lundi que les États-Unis ont l’intention de renforcer leurs appuis aux rebelles si le président Assad ne quitte pas le pouvoir.

* * *
À lire aussi: d’autres reportages et éditoriaux sur la guerre civile en Syrie.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

États généraux: la métamorphose d’une identité

La grande majorité des délégués aux États généraux du Canada français de 1967-69 ont appuyé une motion favorable au droit à l’autodétermination du Québec, «territoire national des Canadiens-Français». L’opposition minoritaire est venue des représentants des communautés francophones de l’Ouest, de l’Ontario et de l’Acadie. L’événement est considéré comme marquant la fin d’un Canada français uni.
Une prise de conscience de qui on est vraiment
En lire plus...

23 novembre 2017 à 10h04

Ça brasse dans nos académies

Ancienne gravure représentant la bibliothèque de l'une des plus vieilles universités au monde, celle de Bologne en Italie. (Photo: Wikipedia Commons)
Pas d'exclusivité pour la nouvelle université franco-ontarienne
En lire plus...

22 novembre 2017 à 15h41

L’UOF veut récupérer les programmes francos de Glendon

Le «Centre d’excellence pour les études postsecondaires en français et bilingues» à l'entrée du campus Glendon de l'Université York.
L'exclusivité à Toronto, puis dans le Nord et l'Est...
En lire plus...

21 novembre 2017 à 17h20

Un astéroïde venu de très loin

Représentation d'artiste de l'astéroïde Oumuamua. (Photo: ESO / M. Kornmesser)
Jusqu'à maintenant, aucun objet ne provenait de l’extérieur de notre système solaire
En lire plus...

21 novembre 2017 à 15h05

Damien plus pop et Mehdi plus rock

Damien Robitaille
Une découverte: le Adelaide Hall
En lire plus...

21 novembre 2017 à 13h44

Offre de travail pour le Salon du Livre de Toronto

J’ai besoin d’une vingtaine de personnes pour aider à monter et démonter les stands du Salon du livre de Toronto. Vous serez payé 12$/heure. C’est un travail très physique...
En lire plus...
Print

Direction des services corporatifs et du développement organisationnel au CFT

Centre Francophone de Toronto - Le Centre Francophone de Toronto effectue un virage important dans une conjoncture de développement et de croissance des services. Pour continuer à réussir, le Centre désire faire l’expansion de...
En lire plus...
Print

Direction de la santé mentale et petite enfance au CFT

Centre Francophone de Toronto - Le Centre francophone de Toronto effectue un virage important dans une conjoncture de développement et de croissance des services. Pour continuer à réussir, le Centre désire faire l’expansion de...
En lire plus...
Print

Direction de la santé primaire et promotion de la santé au CFT

Centre Francophone de Toronto - Le Centre Francophone de Toronto effectue un virage important dans une conjoncture de développement et de croissance des services. Pour continuer à réussir, le Centre désire faire l’expansion de...
En lire plus...

Les Indisciplinés, libres dans l’absurde avec leur nouvelle metteure en scène

Les Indisciplinés incarnent les personnages de Frontières Libres.
Début décembre à l'auditorium de l'école Toronto Ouest
En lire plus...

20 novembre 2017 à 16h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur