Les oiseaux s’adaptent à la vitesse moyenne des véhicules

Partagez
Tweetez
Envoyez

à 06h29 HAE, le 21 août 2013.

VANCOUVER – Il semble que les oiseaux respectent la limite de vitesse sur les routes, même si les automobilistes ne le font pas.

Une nouvelle étude menée par deux chercheurs du Québec a permis de constater que les oiseaux fuyaient la trajectoire d’un véhicule venant en sens inverse sur la base de la limite de vitesse affichée, et non pas en fonction de la vitesse réelle du véhicule.

Pierre Legagneux, de l’Université du Québec à Rimouski, et son collègue Simon Ducatez, de l’Université McGill, ont chronométré des oiseaux dans l’ouest de la France pour déterminer le moment où ils s’envolaient quand un véhicule venait en sens inverse.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Ils s’attendaient à ce que les oiseaux réagissent à la vitesse du véhicule, mais ont observé que leurs vols s’alignaient avec la vitesse moyenne des véhicules sur la route.

Leur article à ce sujet, paru dans la publication «Biology Letters» de la Royal Society, affirme que les oiseaux semblent s’habituer aux limites de vitesse locales, ce qui pourrait contribuer à leurs efforts de conservation.

Pierre Legagneux a expliqué que les oiseaux étaient connus pour leur capacité d’adaptation. Les oiseaux urbains ajustent ainsi leur fréquence de chansons en tenant compte de la pollution sonore et tolèrent un contact plus étroit avec les humains que leurs cousins ruraux.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur