Les cadres municipaux d’Ottawa boudent les cours de français

Partagez
Tweetez
Envoyez

OTTAWA (PC) – Même si leurs connaissances de la langue de Molière demeurent limitées, près du tiers des cadres de la Ville d’Ottawa n’ont pas suivi un seul cours de français au cours de l’année 2006 afin de leur permettre de respecter les critères de bilinguisme reliés à leur poste.

Selon un document obtenu de la Ville d’Ottawa par le biais de la Loi d’accès à l’information, 16 cadres sur un total de 34 ne sont toujours pas en mesure de parler suffisamment en français, dont quatre qui sont toujours au niveau débutant.

Sur ces 16 employés de gestion, pas moins de 10 n’ont pas jugé bon suivre un seul cours de français en 2006, et ce, même s’ils s’étaient engagés à atteindre un certain niveau de bilinguisme à leur embauche.

La Ville demande à ces cadres d’apprendre le français pour qu’ils puissent parler directement avec les citoyens et avec le personnel municipal francophone dans leur langue maternelle, comme le veut la politique municipale de bilinguisme. En milieu minoritaire, cette mesure a pour objectif de freiner les ravages de l’assimilation.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Le conseiller Georges Bédard a juré qu’il aurait une sérieuse discussion avec le directeur général de la municipalité, Kent Kirkpatrick, afin de s’assurer que ces cadres soient mis au pas le plus rapidement possible.

Le fonctionnaire en charge de l’implantation des services en français à la Ville d’Ottawa, le greffier Pierre Pagé, invite les cadres à prendre exemple sur le nouveau maire Larry O’Brien qui, lorsqu’il a été élu, n’avait qu’une connaissance pratiquement inexistante du français. Après quelques mois seulement de cours, il a fait des progrès.

Dès 2010, toute personne embauchée pour occuper un de ces 34 postes devra répondre immédiatement aux exigences de bilinguisme reliées à son nouvel emploi.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur