Les bâtons de hockey à nouveau admis dans les avions aux États-Unis


6 mars 2013 à 12h12

à 20h47 HNE, le 5 mars 2013.

WASHINGTON – Si les couteaux à lame rétractable et les lames de rasoir sont toujours interdits, les bâtons de hockey seront dorénavant admis dans les cabines des transporteurs aériens américains pour la première fois depuis les attentats terroristes du 11 septembre 2001.

L’annonce faite mardi par l’agence nationale américaine de sécurité dans les transports (TSA) suscitera certainement la jalousie des hockeyeurs canadiens puisque les bâtons de hockey sont toujours bannis des cabines des avions au nord de la frontière.

Transports Canada considère les bâtons de hockey comme des «objets contondants» qui pourraient être utilisés pour infliger des blessures graves et ne prévoit pas réviser sa politique à ce sujet dans un avenir proche.

Les États-Unis ne nourrissent apparemment pas les mêmes inquiétudes. Dès le 25 avril, les joueurs de hockey américains pourront apporter leur bâton à bord en vertu des nouvelles règles dévoilées mardi par John Pistole, le directeur de la TSA, lors d’une conférence sur la sécurité à New York.

Les bâtons ne seront pas les seuls objets autrefois considérés comme dangereux qui pourront de nouveau voyager avec les passagers dans les avions. La mise à jour effectuée par la TSA dans le but de conformer sa politique à celle de l’Union européenne permettra aussi le retour des bâtons de golf et de ski ainsi que des petits couteaux dont la lame ne fait pas plus de 6 cm.

Selon la TSA, les pilotes armés, les policiers de l’air fédéraux et les membres d’équipage des compagnies aériennes ayant reçu une formation en autodéfense peuvent protéger les personnes à bord contre quiconque déciderait de se livrer à des actes de violence en plein milieu d’un vol.

Les syndicats représentant les agents de bord ont cependant dénoncé cette décision, soutenant qu’elle témoignait d’un manque de jugement et de vision à long terme de la part de la TSA et qu’elle ferait courir de plus grands risques aux agents et aux passagers.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

On est de plus en plus «connecté» sur notre santé

Les médecins se méfient encore des bidules permettant à leurs patients de mesurer eux-mêmes leur état de santé. (Photo: Hamza Butt / Flickr / Creative Commons)
Applications capables de surveiller poids, tension, glycémie, alimentation, exercice...
En lire plus...

17 octobre 2017 à 14h44

Ateliers de théâtre

1-1
Amoureux du théâtre bonjour, Vous êtes francophone ou francophile? Ekin Agency Arts offre des ateliers de théâtre intensifs en francais Coprs, espace et voix: – prise de parole en...
En lire plus...

ONU: on attend beaucoup du Canada

L'ambassadeur du Canada à l'ONU, Marc-André Blanchard.
Des objectifs de développement durable ambitieux
En lire plus...

16 octobre 2017 à 18h54

Un jardin de plantes médicinales cérémoniales chez Manuvie

Devant le jardin au QG de Manuvie: le sous-ministre adjointy Shawn Batise;  Peter Wilkinson, vice-président principal des Affaires réglementaires et publiques à la Financière Manuvie; l'ainé Gary Sault de la Première Nation mississauga de New Credit; David Zimmer, le ministre ontarien des Relations avec les Autochtones et de la Réconciliation; la sous-ministre Deborah Richardson.
Réconciliation avec les Premières Nations
En lire plus...

16 octobre 2017 à 18h06

Un «happening» sur l’enracinement de la francophonie à Toronto

Marie-Claire Marcotte et Maxime Robin (Photo:Manuel Verreydt)
Pour les 50 ans du TfT
En lire plus...

16 octobre 2017 à 9h00

Profitez de votre soirée dans Yorkville

Le Heliconian Hall: la seule église en bois encore debout à Toronto.
Avant et après le concert de Benoît LeBlanc au Heliconian
En lire plus...

16 octobre 2017 à 8h55

Lisa Simone: 1000 vies pour atteindre la sérénité

Lisa Simone (Photo: Alexandre Lacombe)
À la place des arts de St. Catharines le 26 octobre
En lire plus...

16 octobre 2017 à 8h53

Un mystérieux portrait de la princesse Anastasia

Jim Watt et Veronica Kvassetskaia-Tsyglan tenant le portrait d'Anastasia.
Bientôt dévoilé au Arts and Letters Club de Toronto
En lire plus...

16 octobre 2017 à 8h52

Protéger l’environnement de/pour l’humanité

Plastic China, de Wang Jiuliang
Des films percutants au festival Planet In Focus du 19 au 22 octobre
En lire plus...

16 octobre 2017 à 8h50

Les réalisatrices autochtones veulent casser les clichés

Six femmes autochtones du court-métrage Creatura Dada.
18e édition du festival du film autochtone ImagiNATIVE
En lire plus...

16 octobre 2017 à 8h45

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur