Le Vatican dévoile les ingrédients de la fumée du conclave

Partagez
Tweetez
Envoyez

à 09h35 HAE, le 13 mars 2013.

VATICAN – Le Vatican a levé le voile sur la chimie de la fumée qui s’échappe de la cheminée de la chapelle Sixtine, après l’étonnement suscité par l’intensité de la fumée noire.

Le porte-parole du Vatican, le père Federico Lombardi, a expliqué que la fumée noire vue mardi et mercredi — indiquant qu’aucun pape n’a été élu — est générée par des cartouches contenant du perchlorate potassique, de l’anthracène (une composante du goudron de houille) et du soufre.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

En revanche, la fumée blanche témoignant de l’élection d’un nouveau pape est produite par du perchlorate potassique, de la lactose et de la résine choloroformée.

Le Vatican a décidé d’utiliser ces cartouches après la confusion semée lors des conclaves précédents par la couleur incertaine de la fumée.

Le père Lombardi a assuré que ni les fresques de la chapelle Sixtine, ni les cardinaux qui se trouvent à l’intérieur n’ont été incommodés par la fumée.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur