Le proprio américain d’une usine retenu en otage par ses employés en Chine

Partagez
Tweetez
Envoyez

à 07h47 HAE, le 25 juin 2013.

PÉKIN, Chine – Un homme d’affaires américain était retenu en otage pour une cinquième journée consécutive, mardi, par une centaine d’employés de son usine de fournitures médicales de Pékin.

Les employés affirment ne pas avoir été payés depuis deux mois, ce que réfute l’Américain, Chip Starnes, le copropriétaire de la firme floridienne Specialty Medical Supplies.

Une centaine d’employés réclament tous les salaires qui leur seraient dus et des indemnités de départ semblables à celles accordées à une trentaine d’autres travailleurs mis à pied par la compagnie.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Les employés ont formulé ces demandes après avoir entendu que leur usine serait bientôt fermée, ce que nie formellement M. Starnes.

L’avocat de M. Starnes est arrivé sur place mardi après-midi.

L’homme d’affaires de 42 ans est retenu contre son gré depuis samedi. Il affirme que les employés l’empêchent de dormir en illuminant son bureau et en cognant contre sa porte et ses fenêtres.

Un expert du marché du travail chinois affirme qu’il conseille à ses clients étrangers d’éviter de se rendre en Chine pour mettre des employés à pied.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur