Le pire geste au volant: tourner à gauche en conversant au téléphone cellulaire

Partagez
Tweetez
Envoyez

à 04h55 HNE, le 28 février 2013.

TORONTO – Une étude réalisée par des chercheurs de Toronto conclut que la manoeuvre la plus dangereuse qu’un automobiliste peut effectuer est de faire usage de son téléphone cellulaire lors d’un virage à gauche en zone urbaine.

La recherche des scientifiques de l’hôpital St. Michael signale que les accidents de la circulation les plus sérieux se produisent lorsqu’un automobiliste tourne à gauche à l’intersection de deux rues achalandées. La raison est que le conducteur doit se préoccuper en même temps des feux de circulation, des véhicules venant vers lui et des piétons qui traversent l’une ou l’autre des rues.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Si à ces moments précis l’automobiliste ajoute à ses préoccupations l’usage d’un cellulaire, il devient particulièrement distrait, même avec un téléphone mains libres.

Les chercheurs résument leur hypothèse en affirmant que l’expression mains libres n’est pas synonyme de cerveau libre.

Leurs travaux ont été réalisés grâce à la collaboration de 16 volontaires qui ont accepté de faire l’essai d’un simulateur de circulation automobile tout en subissant un examen de résonance magnétique du cerveau.< Les conclusions de la recherche sont publiées sur le site Web du journal scientifique «Frontiers in Human Neuroscience.»

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur