Le Japon exécute trois détenus

Partagez
Tweetez
Envoyez

à 11h19 HNE, le 21 février 2013.

TOKYO – Trois détenus reconnus coupables de meurtre ont été mis à mort au Japon. Il s’agit des premières exécutions à survenir depuis l’entrée en fonction du nouveau gouvernement, en place depuis le mois de décembre.

Le ministre de la Justice a affirmé que les exécutions ont eu lieu tôt jeudi à trois endroits distincts.

L’un des détenus avait été reconnu coupable du meurtre d’une écolière.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

La dernière exécution au Japon a eu lieu en septembre. Actuellement, 134 détenus sont dans le couloir de la mort.

Au Japon, les détenus condamnés à la peine capitale sont exécutés par pendaison.

Les sondages tendent à démontrer que la population japonaise soutient l’imposition de la peine capitale, mais celle-ci est critiquée par les groupes de défense des droits humains.

Le gouvernement japonais dévoile peu d’informations sur les exécutions, et les détenus ne sont habituellement pas informés du moment de leur mise à mort avant le moment fatidique.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur