Le gouvernement tunisien scandalisé par le «Harlem Shake»

Partagez
Tweetez
Envoyez

à 15h17 HNE, le 5 mars 2013.

TUNIS, Tunisie – Le «Harlem Shake» a pris d’assaut la jeunesse en Tunisie, suscitant des attaques de musulmans conservateurs, une condamnation de la part du ministre de l’Éducation et des centaines de vidéos reprenant la formule.

Des élèves de l’école secondaire El Menzah ont filmé leur propre version de la populaire vidéo sur YouTube, dans laquelle les participants dansent de manière frénétique durant 30 secondes sur la pièce «Harlem Shake» de DJ Bauuer de Brooklyn.

La vidéo tournée en Tunisie a provoqué une réaction de colère du ministre de l’Éducation, Abdellatif Abid, qui a annoncé une enquête sur une affaire jugée «indécente».

L’intervention du ministre n’a pas empêché des élèves de suivre dans la même voie en enregistrant leurs propres vidéos. Dans plusieurs cas, les élèves impliqués dans des écoles à travers le pays ont été pris à partie par des conservateurs religieux.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur