Le gouvernement Harper appuiera le projet du NPD sur le bilinguisme des hauts fonctionnaires

Partagez
Tweetez
Envoyez

26 oct, 6h56

OTTAWA, Ont. _ Le gouvernement Harper aurait finalement décidé d’appuyer le projet de loi privé soumis par le Nouveau Parti démocratique (NPD) qui obligerait les agents du Parlement à être bilingues au moment de leur embauche.

« La Presse » écrit vendredi que cette décision aurait été communiquée la semaine dernière au caucus des députés conservateurs par le premier ministre Stephen Harper. Il aurait alors reconnu que son gouvernement avait fait une erreur en nommant l’an dernier un unilingue anglophone, Michael Ferguson, au poste de Vérificateur général du Canada.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Lors de sa nomination, M.Ferguson a promis d’apprendre le français dans un délai d’un an. Or, au dépôt de son rapport, cette semaine, le Néo-Brunswickois a été incapable de répondre aux questions posées en français par les journalistes.

Avant d’appuyer le projet de loi néodémocrate, le gouvernement soumettrait toutefois quelques amendements. Notamment, il voudrait faire passer de 10 à 8 le nombre d’agents soumis à l’obligation de maîtriser l’anglais et le français à leur embauche.

Le projet de loi du NPD, qui a déjà reçu l’appui du Parti libéral (PLC) et du Bloc québécois (BQ), devrait être mis aux voix d’ici quelques semaines.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur