Le Bureau de la liberté de religion annoncé dans une mosquée de Maple

Partagez
Tweetez
Envoyez

à 15h01 HNE, le 19 février 2013.

MAPLE, Ont. – Le premier ministre Stephen Harper a officiellement annoncé, mardi, l’ouverture du Bureau de la liberté de religion, un organisme gouvernemental voué à la pour protection des minorités religieuses à l’étranger, annoncé depuis près de deux ans.

Andrew Bennett — un fonctionnaire et un universitaire qui a travaillé au Bureau du Conseil privé, le «ministère du premier ministre» — a été nommé directeur du nouveau bureau (ou «ambassadeur»).

Prenant la parole dans une mosquée et un centre communautaire au nord de Toronto, mardi, M. Harper a indiqué que les violations de la liberté de religion se produisent partout dans le monde — et de plus en plus fréquemment.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Cette annonce survient 22 mois après que les conservateurs aient promis de créer une structure au sein du ministère des Affaires étrangères afin de promouvoir la liberté religieuse.

Les groupes de défense des droits de la personne et les partis d’opposition à la Chambre des communes ont dénoncé la création de ce bureau, en affirmant qu’il s’agissait d’une tentative déguisée d’introduire la religion dans les affaires étrangères du Canada. Ils se demandent aussi comment cette nouvelle structure pourra accomplir sa mission avec un budget de seulement 5 millions $.

La création d’un Bureau de la liberté de religion figurait dans la plateforme électorale du Parti conservateur lors des dernières élections fédérales en mai 2011, mais il semble qu’il ait été difficile de trouver un «ambassadeur».

À LIRE AUSSI DANS LE FORUM DE L’EXPRESS:
François Bergeron: Qu’est-ce que la liberté religieuse a de si spécial?

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur