L’astronaute Chris Hadfield n’aime pas perdre son temps à dormir

Partagez
Tweetez
Envoyez

à 16h25 HAE, le 18 mars 2013.

LONGUEUIL, Qc – Il n’y a qu’un seul aspect qui agace l’astronaute canadien Chris Hadfield depuis le début de son odyssée dans la Station spatiale internationale (SSI) : devoir aller se coucher.

M. Hadfield affirme qu’il rêvait d’aller dans l’espace lorsqu’il était jeune, et il a travaillé avec ardeur pour y arriver.

L’astronaute de 53 ans est déterminé à tirer le maximum de son périple, et il veut passer le moins de temps possible au lit.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

M. Hadfield a participé lundi à sa première conférence de presse depuis qu’il est devenu commandant de l’imposante station spatiale mercredi dernier. Il est le premier Canadien à se voir confier une telle tâche.

Seulement trois journalistes sont venus participer à la conférence de presse, diffusée dans les locaux de l’Agence spatiale canadienne à Longueuil.

Les reporters ont notamment questionné M. Hadfield sur les expériences réalisées à bord de la SSI, les coupes dans les dépenses de recherche au Canada, et sur sa grande popularité sur Twitter, lui qui compte quelque 500 000 abonnés.

Son périple de cinq mois, amorcé un peu avant Noël, doit prendre fin à la mi-mai.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur