L’ancien Madrid deviendrait la plus grande halte routière au Canada

Partagez
Tweetez
Envoyez

à 11h05 HNE, le 9 janvier 2013.

VICTORIAVILLE, Qc – Celui qui a été propriétaire pendant plus de 24 ans du célèbre Restaurant Madrid, entre Montréal et Québec, Richard Arel, a annoncé qu’il investira entre 12 et 14 millions $ dans la construction de ce qui deviendra la plus grande halte routière au Canada.

Cet nouvel emplacement sera situé à seulement deux kilomètres de l’ancien Madrid qui avait fermé ses portes à l’été 2011 après avoir été vendu à fort prix.

L’ancien propriétaire compte reprendre les affaires avec Le Complexe Big Foot 200. Ce concept comprendra trois types de restauration différents pouvant accueillir 250 personnes, une salle de jeu intérieure, un espace de jeu extérieur ainsi que plusieurs attractions intérieures.

Deux autres bâtiments seront également construits. Selon Richard Arel, le complexe pourrait attirer un minimum de 1,5 million de clients par année, ce qui lui permettra de créer entre 150 et 275 emplois, selon les saisons.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Des tables à pique-niques seront également à la disposition des voyageurs qui pourront visiter une exposition de dinosaures. M. Arel prévoit mettre en place pas moins de 80 dinosaures, incluant les 10 qui sont actuellement prêtés au nouveau Madrid.

Pour compléter le tout, quatre camions Big Foot américains viendront côtoyer les créatures préhistoriques des lieux.

La nouvelle est accueillie avec un sourire par le porte-parole de l’entreprise Immostar qui détient le nouveau Madrid. Selon Paul Poisson, plusieurs démarches attendent M. Arel et son projet ne sera pas facile à réaliser.

«Il y a des éléments légaux et de zonages à régler, des locataires à trouver, des budgets à faire et des études de marché à réaliser», a soutenu M. Poisson.

M. Poisson doute par ailleurs que le marché soit suffisant pour accueillir la clientèle voulue et rappelle que le marché local est très petit.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur