Lac-Mégantic: Transports Canada resserre sa règlementation

Partagez
Tweetez
Envoyez

à 14h49 HAE, le 23 juillet 2013.

OTTAWA – Les trains transportant des matières dangereuses ne pourront plus être laissés sans surveillance sur une voie principale, comme ce fut le cas dans l’accident tragique de Lac-Mégantic.

Deux semaines et demie après l’accident qui a coûté la vie à 47 personnes et rasé le centre-ville de la municipalité estrienne, Transports Canada a émis mardi une liste d’injonctions ministérielles, à mettre en oeuvre par les compagnies ferroviaires sur le champ.

Le ministère impose notamment que deux conducteurs soient en service dès qu’une locomotive est attelée à un wagon-citerne transportant des matières dangereuses — que ce soit sur une voie d’évitement ou sur la voie principale.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Les compagnies de chemin de fer ont d’autre part cinq jours pour protéger les cabines des entrées non autorisées.

Elles devront également s’assurer que les commandes directionnelles, appelées «inverseurs», soient retirées de toutes les locomotives non surveillées afin de les empêcher de se déplacer vers l’avant ou vers l’arrière.

Le frein automatique devra par ailleurs être réglé en position de serrage à fond, et le frein direct, serré au maximum pour toutes les locomotives attelées à au moins un wagon qui serait laissé sans surveillance.

Transports Canada a spécifié que ces nouvelles règles font écho aux recommandations qu’avait émises le Bureau de la sécurité des transports, bien que les conclusions des enquêtes sur les causes de l’accident demeurent inconnues.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur