La ville d’Ottawa pourrait interdire de fumer dans ses parcs et ses plages

Partagez
Tweetez
Envoyez

à 11h11 HNE, le 31 janvier 2012.

OTTAWA – La Ville d’Ottawa contemple la possibilité d’interdire le tabac dans certains lieux extérieurs.

Au Conseil québécois sur le tabac et la santé, on estime que pareille interdiction serait bénéfique pour la santé des citoyens mais qu’au Québec, elle devrait venir du niveau provincial et non pas municipal.

C’est seulement vers la fin du mois de février que le conseil municipal de la Ville d’Ottawa pourrait adopter un nouveau règlement anti-tabac. D’abord, le conseil de la santé publique et d’autres instances de la ville doivent donner leur accord.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Si le règlement était adopté, il serait interdit de fumer dans les parcs, les plages et les terrasses d’Ottawa.

Mario Bujold, directeur général du Conseil québécois sur le tabac et la santé, fait valoir que pareil règlement est nécessaire puisque, dit-il, à une distance d’un mètre d’un fumeur, la concentration de particules de fumée secondaire peut être aussi importante à l’extérieur qu’à l’intérieur.

M. Bujold, toutefois, estime qu’au Québec, c’est la loi provinciale anti-tabac qui devrait être modifiée pour s’attaquer aux fumeurs dehors. Passer par des règlements municipaux individuels serait laborieux et complexe, selon lui. Au Québec, seule la Ville de l’Ancienne-Lorette a adopté un règlement municipal interdisant de fumer dans ses parcs et ses terrains de jeux.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur