La France, «surprise» par la couverture de presse internationale

Partagez
Tweetez
Envoyez

PARIS (AP) – Les autorités françaises se déclarent «surprises» de la façon dont les médias étrangers traitent du sujet des violences urbaines en région parisienne, estimant que cette couverture va «un peu au-delà de la réalité». Elles souhaitent ramener ces incidents «à de justes proportions».

«Ce que je dirais à destination d’un public étranger, c’est qu’effectivement, on est parfois un peu surpris par la façon dont la presse internationale couvre ces événements», a déclaré Jean-Baptiste Mattéi, porte-parole du ministère français des Affaires étrangères, lors d’un point presse tenu la semaine dernière.

«Je crois qu’il faut ramener cela à de justes proportions: ce sont des incidents très sérieux qui doivent être considérés comme tels, mais nous sommes très loin d’une situation aussi grave que pourraient le laisser penser certains commentaires parus dans la presse ou dans certains reportages télévisés que l’on peut lire ou voir à l’étranger», a-t-il souligné.

«Il faut donner la juste mesure de ce qui s’est passé», a-t-il insisté. «Quand on lit ces commentaires, on a le sentiment que cela va au-delà de la réalité, celle que l’on peut constater sur le terrain, nous qui vivons en région parisienne.»

Le porte-parole du ministère français des Affaires étrangères s’est également prononcé sur l’impact que les affrontements de la semaine passée pourraient avoir sur le tourisme dans la capitale.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

«Je n’ai pas le sentiment que les touristes étrangers de passage à Paris soient d’une quelconque façon mis en danger par ces événements», a-t-il déclaré.

«Malheureusement, de tels événements se sont produits ailleurs, dans d’autres pays européens, et nous n’en avons pas le monopole», a fait remarquer M. Mattéi.

Interrogé sur les recommandations faites par certains pays étrangers à leurs ressortissants à la suite de ces violences urbaines, le porte-parole du Quai d’Orsay a précisé que la France se tient «tout à fait à la disposition de tous nos partenaires pour leur donner tous les éclaircissements qu’ils jugeraient utiles».

Toutefois, le porte-parole a affirmé qu’il ne croyait pas avoir eu connaissance de telles recommandations.

Et d’ajouter: «J’ai lu comme vous les déclarations qui ont été faites par les autorités étrangères. Nous prenons note de cela avec beaucoup d’intérêt.»

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur