La cuisine méditerranéenne est à l’honneur au Ricarda’s

Grand chef français

Chris Glaessel

Guillaume Ballestin, le sous chef de cuisine et Chris Glaessel, le responsable du Ricarda's de Toronto et d'Oakville.


24 octobre 2018 à 11h00

Ouvert en juillet 2016 à Toronto, le restaurant Ricarda’s propose une cuisine méditerranéenne raffinée. L’Express a rencontré son propriétaire.

Pourquoi «Ricarda’s» ?

Ricarda Dish, la femme du fondateur de ce restaurant, a beaucoup voyagé à travers la méditerranée, du sud de l’Espagne et de l’Italie en passant par le nord de l’Afrique.

Ricarda's
Plusieurs plats servis au Ricarda’s.

Elle y a découvert d’autres modes de vie, différentes cultures et façons de cuisiner. C’est pour décrire cette histoire que le restaurant s’est ouvert à Toronto sous le nom de Ricarda’s en 2016.

Responsable allemand, chef français.

Chris Glaessel, le responsable du restaurant à Toronto et Oakville, est très expérimenté dans le milieu de la restauration.

Après avoir grandi en Asie, ce citoyen allemand a travaillé dans des hôtels aux quatre coins du monde (Dubai, Inde, Suisse). «L’Europe et l’Asie, c’est mon domaine», nous confie celui qui a découvert le Canada en 2016.

En cuisine, Julien Laffargue est un chef de brigade de renommée internationale. Il a travaillé pour le Président de la République française Jacques Chirac, et a également eu l’honneur de recevoir trois étoiles au Guide Michelin.

Julien Laffargue
Julien Laffargue, chef exécutif du Ricarda’s.

Guillaume Ballestin, son sous-chef, est très honoré de travailler à ses côtés. «J’avais besoin d’un chef avec qui je peux apprendre», nous explique ce Français arrivé à Toronto en 2010.

Cuisine méditerranéenne

Ce restaurant de 2 400 mètres carrés, composé de plusieurs espaces (restaurant, café, bar), est dédié à la cuisine du sud de l’Europe. «23 pays méditerranéens prennent vie ici chaque jour. On y trouve des produits fantastiques et naturels, de très bons légumes», affirme Chris Glaessel.

La position de Toronto comme carrefour culturel est une des raisons pour lesquelles cette cuisine s’est imposée au Ricarda’s.

Ricarda's
Salade servie au Ricarda’s.

«Les Nord-Américains aiment beaucoup manger italien, espagnol, et français bien sûr. D’ailleurs, tout le monde veut apprendre à cuisiner français», explique le responsable.

Pour toutes ces raisons, la cuisine méditerranéenne s’adapte parfaitement à Toronto. Parmi tous les plats proposés à la carte, le risotto à la truffe et son vinaigre balsamique est sans doute le plus apprécié.

Prix raisonnables

Situé entre la rue Queen et King, le restaurant dispose d’un emplacement idéal en plein coeur de Toronto. Et contrairement à d’autres enseignes de la ville, le niveau des prix reste tout à fait raisonnable.

«Nous sommes dans les gammes de prix d’un restaurant décontracté, mais nous travaillons d’une manière originale et raffinée, avec des produits frais», précise Chris Glaessel.

Ricarda's
Cuisine ouverte du Ricarda’s.

Ce qui compte beaucoup au Ricarda’s, c’est l’accueil, la sincérité avec le client. «Les chefs viennent parfois en salle pour rencontrer les clients et discuter avec eux de leur plat.»

Dimanche jazz

Ouvert matin, midi et soir toute la semaine, le Ricarda’s propose une journée spéciale jazz chaque dimanche, le «Sunday live brunch».

Ricarda's
Intérieur du restaurant Ricarda’s.

Un brunch est servi entre 11 heures et 15 heures, dans une ambiance musicale assurée par plusieurs groupes de jazz. Au menu : foie gras, pancakes, œufs brouillés, pâtes italiennes, poissons, desserts, etc.

Pour les jeunes parents, pas d’inquiétude. Les équipes du Ricarda’s offrent aux enfants des activités et s’occupent d’eux pendant le repas.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

La fascination méconnue des impressionnistes pour l’industrie

Jusqu'au mois de mai, le musée des Beaux Arts de l'Ontario (AGO) expose les œuvres d’artistes impressionnistes sur le thème de la Révolution industrielle.
En lire plus...

19 février 2019 à 9h00

Quelle langue parle ce chimpanzé?

S’il est exact que les langages humains obéissent à une série de lois mathématiques, alors le langage des signes et des sons qu’utilisent les...
En lire plus...

19 février 2019 à 7h00

Un avenir dystopique dans un club de boulingrin

Arlen Aguayo-Stewart
Un ancien espace fréquenté par les amateurs de boulingrin (bowling sur gazon), le Clubhouse du nouvel East End Arts Space, dans le parc Riverdale,...
En lire plus...

18 février 2019 à 11h00

Les conseils d’un entrepreneur francophone

Atelier entreprenariat CFT Mois de l'histoire des noirs
Dans le cadre de la journée d’ateliers organisée par le Centre francophone de Toronto pour le Mois de l’histoire des Noirs, samedi 23 février,...
En lire plus...

18 février 2019 à 9h00

Cloner des singes pour étudier les maladies du cerveau

Il s’est écoulé à peine un an entre le premier clonage réussi de singes, et le premier clonage réussi de singes génétiquement modifiés. Où...
En lire plus...

18 février 2019 à 7h00

Haïti : la rage des innocents

Des centaines de visages décomposés par la rage apparaissent sur nos écrans: les visages de milliers de jeunes Haïtiens privés d'espoir. Rien ne les...
En lire plus...

17 février 2019 à 17h30

Sur les traces des aventuriers du 80e parallèle

Norvège Aurélie Resch
Il est près de 22h quand le navire Nordstjernen de la compagnie Hurtigruten franchit le 80e parallèle. Passagers et équipage sont réunis sur le...
En lire plus...

17 février 2019 à 13h00

Voyager dans le temps avec les éditions Faton

Les éditions Faton offrent toute une gamme de revues relatives au domaine artistique qui sont toujours d'un grand intérêt. Elles sont toutes du même...
En lire plus...

17 février 2019 à 11h00

Bêtise et petitesse de l’être humain

L’innocent
Les scandales pédophiles au sein de l’Église catholique durent depuis des siècles. Sergio Kokis s’en inspire pour écrire L’innocent, un roman dont l’action se...
En lire plus...

17 février 2019 à 9h00

Quiz : A mari usque ad mare

A mari usque ad mare (d’un océan à l’autre) est la devise du Canada.
En lire plus...

17 février 2019 à 7h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur